Entrez sans frapper

Livres : "Lorsque le dernier arbre", une histoire familiale dans un futur inquiétant

Gorian Delpâture partage avec nous son coup de coeur littéraire :  "Lorsque le dernier arbre" de Michael Christie (Albin Michel)

Le pitch

D’un futur proche aux années 1930, Michael Christie bâtit, à la manière d’un architecte, la généalogie d’une famille au destin assombri par les secrets et intimement lié à celui des forêts.


2038. Les vagues épidémiques du Grand Dépérissement ont décimé tous les arbres et transformé la planète en désert de poussière. L’un des derniers refuges est une île boisée au large de la Colombie-Britannique, qui accueille des touristes fortunés venus admirer l’ultime forêt primaire. Jacinda y travaille comme de guide, sans véritable espoir d’un avenir meilleur.

Jusqu’au jour où un ami lui apprend qu’elle serait la descendante de Harris Greenwood, un magnat du bois à la réputation sulfureuse. Commence alors un récit foisonnant et protéiforme dont les ramifications insoupçonnées font écho aux événements, aux drames et aux bouleversements qui ont façonné notre monde.

Que nous restera-t-il lorsque le dernier arbre aura été abattu ?

 

Lorsque le dernier arbre" de Michael Christie (Albin Michel).

L’avis de Gorian

Le roman est excellent. C’est à la fois un livre futuriste mais d’un futur malheureusement assez plausible.

C’est aussi une saga familiale. Il est construit comme un arbre qui plonge ses racines dans le passé. Puisqu’on va successivement remonter dans le temps pour découvrir la passé de cette famille.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK