Entrez sans frapper

"Les 9" de Jean-Marc Panis

Bastien Vivès
10 images
Bastien Vivès - © Jean-Marc Panis

En neuf épisodes, Jean Marc Panis vous embarque à la découverte de ce qui se fait de mieux dans le monde merveilleux du neuvième art.

Neuf auteur.e.s, qui (r) animent et excitent la BD franco-belge, nous ouvrent les portes de leur atelier. Des vertes, des pas mûres et de belles, il s’en passe des choses. La preuve… par neuf.

Catherine Meurisse

Ce sinistrement célèbre 7 janvier 2015, Catherine Meurisse échappe de justesse aux assassins qui ont tué ses copains lors de l’attentat touchant Charlie Hebdo. Elle a cru mourir, tant les tueurs avaient volé de vies. De cette horreur elle sortira par le haut, en réalisant un roman graphique d’une bouleversante beauté. "La légèreté" célébrant la vie qui revient, l’art, la force des amis, même s’ils ne sont plus là. Puis il y aura l'album "Les grands espaces", bouffée magique d’enfance, sans nostalgie mais avec beaucoup de sourires émus, qui bluffe tout le monde, critique et public dans le même bateau enthousiaste.

On rencontre Catherine Meurisse chez elle, et c’est toujours une leçon de vie.

Simon Spruyt

Voilà un auteur qui arrive à parler d’histoire, sans jamais en faire un cours ou un truc poussiéreux. Qu’il évoque la veille de la "grande guerre" avec deux frères obsédés de mitraillette ("Junker"), un enfant fibrome dans un conte médiéval ("Papa Zoglu") ou plus récemment un faux Rubens ("Bouvaert"), il arrive toujours à nous parler de nous, les humains, de nos rêves de grandeur et du boomerang violent et drôle de la réalité qui nous revient, toujours, en pleine poire.

Direction Maline, ses vélos, et son auteur vedette.

Xavier Dorison

Le scénariste, dont on dit qu’il est l’héritier de Jean Van Hamme, sait tout faire. Des reprises (XIII, Thorgal, ...), des séries ou des BD au long cours (Long John Silver, West, Undertaker, ...) du cinéma (Les brigades du Tigre). Mais surtout, il y met les formes : qu’on soit dans du western, du thriller économique ou dans des aventures de pirates, Xavier Dorison ajoute toujours une touche essentielle : l’humanité.

Bastien Vivès

Quand, il y a quasi dix ans, Bastien Vivès signa "Polina", presse et public étaient d’accord : ils avaient trouvé LA valeur sûre du roman graphique sérieux, profond et élégant. C’était sans compter l’esprit de ce jeune chevelu. Depuis, il a créé avec ses comparses Balak et Sanlaville la série fantasy tordue et addictive "Lastman", le troublant et très érotique "Une sœur", mais aussi et surtout une kyrielle de BD carrément porno qui rappelle à qui aurait l’outrecuidance de l’oublier que la BD peut tout, du plus classe au plus sale, avec un même esprit potache. Il aime dessiner les femmes nues, et il n’est pas prêt de s’arrêter.

Judith Vanistendael

Avec son dernier roman graphique, "Les deux vies de Pénélope", qui raconte la difficulté pour une chirurgienne urgentiste en Syrie de revenir auprès des siens entre deux services où l’horreur est son quotidien, la surdouée bruxelloise mixe aquarelle, poésie, références aux classiques et nous tourneboule les sens. Ce livre est un chef-d’œuvre et nous, on va la voir dans son atelier, pour parler baleine, tendinite, Everest et Anthropocène. Ça se passe comme ça avec Judith Vanistendael.

Ugo Bienvenu

Avec son "Préférence système", le jeune prodige tous-terrains (BD, cinéma, animation et même la création d'un carré Hermès, c’est dire!) a sans doute réalisé le meilleur album de BD de 2019. Le festival d’Angoulême et son palmarès souvent surprenant nous dira si l’avis est partagé. D’ici là, on entre dans l’univers hyper culotté, et très malin de ce magicien qui fait rimer la science-fiction avec nos préoccupations. 

Jérémie Moreau

Tout auréolé du très mérité Fauve d’or d’Angoulême en 2018 pour la très remuante "Saga de Grimr", Jérémie Moreau revient avec "Penss ou les plis du monde", un conte aussi moderne que l’action qu’il décrit est préhistorique. Avec cet auteur à la création multi couche, on parle narration, dessin, et Gilles Deleuze. Non ? Si !

Noémie Marsily & Isabella Cielli

Si elles ne forment pas un duo artistique défini, ces deux auteures ne sont pas moins les auteures d’une des BD les plus bouleversantes de l’année. "Memet" ressemble à un (très beau) livre pour enfant, avec ses crayons de couleurs, et ses personnages à la Sempé. Une fois ouvert, on se rend compte qu’il nous parle à nous les adultes. Enfin, les ex-enfants qu’il met en scène. Une simple histoire de rencontre de camping estival lors de laquelle tout peut arriver. Les magiciennes de cet espace-temps retrouvé nous racontent comment elles ont ouvert la porte.

Riad Sattouf

Présente-t-on encore l’auteur de "L’Arabe du futur" ? Oui, surtout quand il a plein de choses à nous dire sur plein d’autres choses que sa récente saga en cours qui, si elle est inoubliable, n’est que la partie visible de l’iceberg Sattouf. Le réalisateur, aussi, de l’inoubliable "Les beaux gosses", qui ne troquerait pour rien au monde ses crayons pour un mégaphone de cinéma.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK