Entrez sans frapper

Dans l'univers des cartoons : Félix le Chat

En 1925, Félix le Chat est le héros de dessin animé le plus populaire au monde
3 images
En 1925, Félix le Chat est le héros de dessin animé le plus populaire au monde - ©

Puisque les parents sont enfermés avec les enfants et qu’ils finiront par regarder des dessins animés, Dick Tomasovic nous propose une petite série de chroniques où il revient sur les origines, les mythologies, les qualités, les inventions graphiques ou humoristiques de 5 personnages cultes du monde des cartoons. Aujourd’hui : Félix le Chat.

Le personnage plus important, le plus fondamental, le plus structurant de toute l’industrie du dessin animé, c’est sans aucun doute Félix Le Chat. C’est une invention graphique incroyable qui deviendra rapidement un impressionnant phénomène transmédiatique.

Félix le Chat est le reflet de son époque, les années 20. Il représente le style de vie américain, avec ses stéréotypes sexuels et ethniques.

Il incarne aussi l’esprit du jazz, avec son animation inattendue, ses développements improvisés, ses mélodies métamorphiques. 1924, c’est la grande mode du Charleston, cette danse insouciante et frénétique que Félix le Chat va souvent danser.
 

La naissance de Félix

La légende de la création de Félix le Chat est un peu complexe. On a longtemps cru qu’il était l’invention du producteur Pat Sullivan. On sait maintenant que la véritable cheville ouvrière et créatrice du personnage était Otto Messmer.

A l’origine, Félix est une commande de la Paramount Magazine à la société de Pat Sullivan. Otto Messmer va proposer un personnage de chat, parce qu’il a une certaine facilité à dessiner les félins. Un chat noir parce que cela lui évite de dessiner attentivement les contours. La tache fluide est beaucoup plus facile à animer.
 

Pourquoi un tel succès ?

La séquence est baptisée Feline Follies et c’est immédiatement un immense succès. Pourquoi ? Parce que le chat a une vraie performance, il agit comme un vrai personnage, ce qui est une nouveauté en 1919 dans l’industrie du dessin animé.

Il a aussi une forme d’anthropomorphisme assez subtile, puisqu’il a à la fois les propriétés du chat et de l’humain. Il a des capacités fantasmagoriques incroyables. Il métamorphose sa queue en une série d’objets utiles du quotidien : une brosse à dents, un point d’interrogation,…. 

Il invente des gags en permanence, à partir même du graphisme, comme ces souris noires qui deviennent blanches quand elles boivent du lait. Il y a toute une écriture très singulière du personnage, parfois avec des gags un peu macabres et cyniques.

John King, le producteur de la Paramount Magazine, décide de le baptiser 'le chat chanceux' et très vite, on l’appelle Félix.
 

L’influence de Charlie Chaplin

Félix est inspiré de Charlie Chaplin, qui était une référence pour Otto Messmer. Il avait étudié image par image les premières comédies de Chaplin, parce qu’il avait justement fait un cartoon dont Chaplin était le héros. Sa connaissance du geste, du mime, de l’expression, du langage corporel, lui a permis de donner à Félix un style tout à fait unique. Il semblait réfléchir avant d’agir et ses mouvements reproduisaient ceux d’un acteur réel.

Félix le Chat est immédiatement devenu une superstar. La preuve avec Felix in Hollywood, un film de 1923 où il se rend à un casting et y rencontre son idole Chaplin, ainsi que bien d’autres stars de l’époque.

VIDEO : Felix in Hollywood

Déclin et retour

Son effigie sera déclinée partout. C’est avec lui que naît le grand mouvement des produits dérivés. Félix devient le symbole d’une génération. Malheureusement en 1930, le personnage est condamné car il ne s’adapte pas au passage au sonore.

Félix le Chat apparaît aujourd’hui comme le chaînon manquant entre l’animation pré et post Disney, avec une nouvelle conception du personnage animé. Graphiquement, avec cette tache noire sans contour, cette fluidité, ce design basé sur les cercles, et surtout ce grand principe de métamorphose permanent. Et narrativement, parce qu’il impose un personnage qui réfléchit avant d’agir et qui va chercher dans le regard caméra la complicité avec le spectateur.

Félix est le vrai premier personnage abouti du cinéma d’animation, doté d’une psychologie et d’une conscience morale qu’il va exercer dans tous ses cartoons.

En 1925, Félix sera le héros de dessin animé le plus populaire au monde. Il disparaîtra un peu et reviendra sur les écrans en 1959, grâce à Joe Oriolo qui en fera un cartoon pour la télévision : 260 épisodes et un immense succès !

Ecoutez ici la chronique signée Dick Tomasovic

VIDEO : Félix le Chat

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK