Bientôt à Table !

Le Bouddha Bol, la nouvelle tendance gourmande du moment

La tendance "healthy" du moment nous vient de New-York où le besoin de diversification est très fort au vu de la concurrence. Le Buddha Bowl résulte donc d'une ambiance d'exploration des goûts culinaires très ancré dans les rues de la grosse pomme.

Mais d'où vient l'appellation "bouddha bol" ? Thomas Clouet n'est pas sûr de son origine : "la référence à Bouddha est soit attachée à une notion philosophique, soit à la dernière possession matériel des moines bouddhistes, le bol, qui leur permet de faire l’aumône de leur repas. On peut également y voir une ressemblance avec le ventre arrondi du Bouddha."

De quoi se compose ce bol ?

Pour Jean-Michel Cohen, "on picore différentes choses et on mange extrêmement varié dans un seul bol. Sur le plan nutritionnel, il y a les fondamentaux : une dose de protéine avec de la viande, des oeufs, du poisson, des produits laitiers, voir des crustacés. Une dose céréalière avec des pâtes, de la semoule, du riz, des légumineuses, des fèves ou des haricots. Et, une dose de sauce avec un mélange d'épices, d'huiles et de vinaigres."

Conclusion des deux spécialistes : "on peut tout faire avec ces bols. Dix ingrédients peuvent engendrer des centaines de mélanges différents."

Trop de sel dans notre assiette… Quelles alternatives pour retrouver le goût ?

Du sel partout, encore et toujours. Tapis dans notre alimentation, depuis les viennoiseries, aux charcuteries et autres plats préparés, les doses ainsi ingurgitées quotidiennement atteignent des seuils inquiétants. Un exhausteur de goût dont use et abuse l’industrie agro-alimentaire pour des raisons plus ou moins avouables. Le chlorure de sodium dans tous ses états, un point conso et culinaire avec Carlo De Pascale qui nous invitera aussi à découvrir des alternatives goûteuses pour relever le plus fades des petits plats !

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK