Bientôt à Table !

Des producteurs locaux et du goût

Des producteurs locaux et des talents!
Des producteurs locaux et des talents! - © Tous droits réservés

Cette semaine, l’équipe de "Bientôt à Table !" recevait Marianne Périlleux, du magazine télé "Les Ambassadeurs", pour sa balade mensuelle et gourmande en Wallonie. Une déambulation pour ainsi mettre à l’honneur de formidables producteurs locaux ! Présentation.

Cap sur le Hainaut, à Solre-Saint-Géry, sur la commune de Beaumont, à la Ferme du Pissenlit, pour y découvrir en pleine nature les Jardins bio de Dim et Pat, pour Dimitri et Patricia, soit une 70aine d’hectares dédiés à la production de légumes en serres et en pleine terre. Pour une salade folle, vous trouverez par exemple chez eux en ce moment des jeunes pousses de laitues, scaroles, mizuna, de la moutarde de Chine, des oignons ciboule, des fleurs de bourrache et de roquette. N’hésitez pas à leur rendre visite pour découvrir leur activité et les autres légumes mis en vente actuellement.

Des producteurs et du confinement : comment s’organisent-ils ?

"L’organisation, c’est évidemment LA question qui les a le plus préoccupés, explique Marianne, ces derniers temps, car comment maintenir la vente dans le respect des consignes du Conseil National de sécurité, alors qu’avant, avant tout ça, il suffisait de se rendre à la ferme pour acheter son panier de légumes." Vous ne serez pas surpris, la solution est venue d’internet avec un système de vente en ligne et de commandes préalables. Sur place, quelques mesures aussi ont été prises, avec le respect de la distanciation sociale : une personne à la fois dans la petite boutique, et pas de paiements en espèces, les paiements se font aussi au préalable en ligne. Un dispositif qui leur a permis de garder leur clientèle, voire de l’augmenter, et ça, c’est une bonne nouvelle, la demande des consommateurs chez ce petit producteur a doublé, voire triplé, depuis le confinement, ce qui vient compenser la perte que la suppression des marchés où ils étaient présents quasiment chaque semaine a engendrée. Une tendance à la hausse demeurant une exception ou confirmée par d’autres producteurs ? Marianne de préciser : "Côté fruits et légumes en tout cas, cela m’a été confirmé aussi par un autre maraîcher en Province de Liège, Jardin d’Antan, à Hody, sur la commune d’Anthisnes, qui, lui, a même dû engager quatre personnes en plus, en l’occurrence de la main-d’œuvre locale, via le système de " carte cueillette ". Des travailleurs saisonniers qui vont aider le producteur, Laurent Born, à récolter en ce moment les asperges vertes !" Côté boutique, il a fallu s’adapter, respect des distances de sécurité, limitation du nombre de clients à l’intérieur du point de vente, port du masque pour le personnel. Le tout pour travailler sans stress et rassurer la clientèle. Bref, des nouvelles plutôt rassurantes de ce côté.

Des fraises du Brabant Wallon…

On commence par la note sucrée des fraises… Celles de Caroline et David Stiernet que vous trouverez dans la commune d’Ottignies-Louvain-la-Neuve aux " Délices de Pinchart ". Les fraises, c’est l’une de leurs spécialités, avec les asperges vertes et les chicons de pleine terre en saison, en plus d’un comptoir de produits locaux. Depuis le début de la crise sanitaire, même constat : une très nette augmentation de la demande, avec aussi, beaucoup de nouveaux clients, ce qui a demandé quelques adaptations, comme la mise en place d’un système de Drive’In. Les commandes se font en ligne, mais les clients viennent les chercher sur place entre midi et 14 heures. Par mesures de sécurité, un plexiglas a été placé au comptoir, des gants sont mis à la disposition des clients à l’entrée du petit magasin, et la distanciation sociale, instaurée sur le parking. Bref, pour reprendre les mots de Caroline : " C’est toute une organisation, c’est compliqué, mais pour le moment, ça va " !

…Et du Camembert de Montignies

Retour dans le Hainaut, à Montignies-sur-Roc, un des plus beaux villages de Wallonie, dans les Honnelles, à la Ferme Pype-Lievens où Ingrid et son mari proposent une gamme de produits laitiers de grande qualité depuis de nombreuses années. Ingrid qui me confirme aussi une croissance de la demande, en particulier sur ses camemberts, eh oui, le Camembert de Montignies existe, mais aussi les yaourts, la crème fraîche, la glace, et qui a attiré mon attention sur la solidarité qu’elle constate entre producteurs, entre commerçants. "Il y a dans cette crise me dit-elle beaucoup d’humanité. C’est d’ailleurs parce qu’elle est solidaire qu’elle m’a parlé de la situation nettement moins enviable de sa voisine à Montignies-sur-Roc" souligne Marianne. Et d’épingler la Brasserie de l’Abbaye des Rocs, première microbrasserie de Belgique qui, depuis la crise, avec la fermeture des bars et restaurants, et le blocage des exportations, notamment, vers la France et l’Italie, ne vend plus rien. Selon Nathalie Eloir, la productrice : " C’est une catastrophe ! Plus de 80% de pertes " ! Et ce cas n’est pas isolé du côté des brasseries artisanales. Vous l’avez compris, les sons de cloche ne sont pas les mêmes partout côté producteurs : ceux qui disposaient déjà d’un point de vente in situ s’en sortent plutôt bien, voire mieux pour certains ; en revanche, pour les autres…, il faut inventer de nouveaux circuits de distribution. Alors, pour conclure le tout, et finir en beauté cette assiette gourmande, nous vous proposons de l’accompagner de l’une des bières de la Brasserie de l’Abbaye des Rocs, elles sont désormais disponibles sur leur tout nouveau site de vente en ligne !

Infos :

La Ferme du pissenlit : Capitaine 71 – Solre-St-Géry (Beaumont)

Le jardin d’antan : www.jardindantan.be

www.lesfraisesdepinchart.be

La Ferme Pype Lievens : Chaussée de Brunehault 49 – 7387 Montignies-sur-roc – 065/75 01 18

www.abbayedesrocs.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK