VINCIANE DESPRET par Pascale Tison

 

Vinciane Despret et les questions que l’on pose aux animaux...

 

Philosophe et éthologue, Vinciane Despret s’interroge et met en cause nos idées reçues sur ce que font, veulent et même " pensent " les animaux …

 

Un entretien avec Pascale Tison

Diffusion Par Ouï-dire

_______________

1e partie

Les animaux se voient-ils comme nous les voyons ? L’éthologie est riche d’anecdotes, d’histoires sur les chats qui font du yoga en compagnie de leur maître ou sur les éléphants peintres en Thaïlande.

Parlant d’eux, les animaux, c’est de nous qu’elle parle, ou de la vie dans ses plus étonnantes surprises.

Nous posons aux animaux des questions qui concernent nos propres préoccupations : demander à des baleines de se reconnaître dans un miroir, tester la capacité des cochons à mentir et dissimuler.

Que se passe-t-il quand on leur pose des questions qui les concernent ?

 

_____________________________________________________________________________

 

2e partie

Qu’induit notre regard sur les animaux ?

Les éléphants dont on a abattu les matriarches peuvent se révéler délinquants et s’attaquer aux hommes.

L’art transforme-t-il les éléphants peintres ou les oiseaux constructeurs de nids fabuleux dont la perspective les rend plus grands ?

Un parcours des espèces qui nous rend éminemment sensibles à la présence animale toujours embusquée et que la philosophe, passionnée d’éthologie, détaille à foison.

 

 

_______________________________________________________________________________

 

 

.

Que diraient les animaux si… on leur posait les bonnes questions ?

Par Vinciane Despret

(La Découverte, Les Empêcheurs de penser en rond, 2012).

Est-ce bien dans les usages d’uriner devant les animaux ? Les singes savent-ils vraiment singer ? Les animaux se voient-ils comme nous les voyons ? À quoi s’intéressent les rats dans les expériences ? Pourquoi dit-on que les vaches ne font rien ?, etc. Ce livre pose vingt-six questions qui mettent en cause nos idées reçues sur ce que font, veulent et même " pensent " les animaux. Elles permettent de raconter les aventures amusantes ou stupéfiantes qui sont arrivées aux animaux et aux chercheurs qui travaillent avec eux, mais aussi aux éleveurs, aux soigneurs de zoo et aux dresseurs.
 

 

À la lecture de ces récits désopilants, on pourrait se demander si les animaux n’ont pas un sens de l’humour bien à eux : ils semblent parfois trouver un malin plaisir à créer des situations qui aboutissent à ce que les plus savants des spécialistes soient désarçonnés, obligés de faire de nouvelles hypothèses risquées et, toujours, de constater que les animaux ne sont pas si bêtes que ça… On se délectera de ces incroyables histoires qui nous obligent à faire, chemin faisant, de l’éthologie et de la philosophie. Après avoir lu ce livre qui se présente sous la forme d’un abécédaire, on ne regarde plus son chien de la même manière !

 

 

_________________________________________________________
_________________________________________________________

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK