Vers une démocratie participative ?

Démocratie participative... le thème est à la mode au moment où la contestation populaire, via les grèves générales ou le rejet des partis traditionnels, semble atteindre un seuil critique.

Le Forum reçoit

Thierry DENOEL, journaliste au Vif

Min REUCHAMPS, professeur de Sciences politiques à l’UCL

John JOOS, conseiller communal à la Ville de Mons sur la liste 'CITOYEN’

 

En collaboration avec Le Vif.
________________________

"Vive l'amateurisme !", écrit Thierry DENOEL, l'auteur du dossier du Vif.

"La politique est devenue professionnelle et un véritable métier, on voit les mêmes têtes depuis des années et des années, puis "les fils ou les filles de" qui reprennent le flambeau. Depuis quelques années, il y a une lame de fond qui fait que les citoyens veulent reprendre la parole dans certaines décisions."

"L'arrivée des nouvelles technologies change aussi la donne au niveau de la démocratie."

 

"La votation permet une démocratie directe qui permet à l'ensemble des citoyens qui le veulent de s'exprimer au travers d'un bulletin de vote sur une décision particulière. L'enjeu est qu'il y ait auparavant une délibération, un débat, et ce n'est pas toujours le cas."

Min REUCHAMPS

 

"On attend de la science politique qu'elle permette la création de nouveaux outils technologiques qui puisse servir cette démocratie participative et contributive."

John JOOS

________________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK