Une lettre de Kurt Cobain à son idole, l'écrivain américain William S. Burroughs...

Dans " Vous avez du courrier ! " de Romain Detroy, une lettre de Kurt Cobain, le leader du groupe Nirvana, envoyée à son idole, l’écrivain américain William S. Burroughs.

 

Au début des années 90, William Burroughs et Kurt Cobain n’ont a priori pas grand-chose en commun. Le premier est surtout connu aux États-Unis pour avoir appartenu à la Beat Generation et pour avoir publié dans les années 50 des romans subversifs où l’on parle de drogue et d’homosexualité, comme Le Festin Nu ou Junky. Le second est un chanteur et guitariste grunge originaire de Seattle, adulé par les teenagers du monde entier depuis la sortie de l’album Nevermind en 1991.

 

Mais sous ses apparences volontairement négligées, Kurt Cobain est un type sensible et cultivé, un grand lecteur, qui voue une admiration sans borne à William Burroughs. En 1992, malgré sa timidité, Cobain prend son courage à deux mains et propose à son idole de collaborer. Il demande à Burroughs d’enregistrer la lecture de l’un de ses textes, The "Priest", un conte de Noël qui met en scène un héroïnomane, qui juste avant de mourir, offre sa dernière dose à un Mexicain inconnu, par pure charité. Une histoire qui plaît beaucoup à Kurt Cobain, et qu’il a envie de mettre en musique, en accompagnant la voix de Burroughs avec sa guitare électrique. Le célèbre écrivain trouve l’idée amusante, et décide de jouer le jeu. Le résultat sort en juillet 1993, le morceau dure 9 minutes et 41 secondes et ressemble à ceci :

 

The "Priest" They Called Him, c’est le nom de ce single, de cette collaboration entre William Burroughs et Kurt Cobain, qui en fait ne se sont encore jamais rencontrés, parce qu’ils ont enregistré la voix et la guitare chacun de leurs côtés. Comme l’expérience s’est bien déroulée, Kurt Cobain a envie de recommencer à travailler avec Burroughs, et le 2 août 1993, il envoie un fax au célèbre beatnik qu’il admire :

 

" Cher William, c’est étrange d’écrire à quelqu’un que je n’ai jamais rencontré mais avec qui j’ai déjà enregistré une chanson. J’ai été si heureux d’avoir l’opportunité de faire ce disque — quel honneur d’apparaître à vos côtés sur le dos de la pochette. Maintenant, je vous écris avec l’espoir que vous apparaissiez aux côtés de mon groupe Nirvana dans la première vidéo de notre nouvel album In Utero. "

 

Kurt Cobain aimerait donc avoir William Burroughs dans un clip vidéo de Nirvana. Dans un entretien avec un magazine australien, William Burroughs a précisé qu’on lui avait demandé de jouer un vieillard crucifié, dans le clip de " Heart-Shaped Box ", réalisé par le fameux cinéaste et photographe Anton Corbijn. En fait, Kurt Cobain n’a peut-être pas décrit le rôle tout de suite, pour éviter d’effrayer le vieil écrivain, mais il a par contre tenu à expliquer ses intentions :

 

" Je voulais surtout vous faire savoir que cette demande n’est absolument pas motivée par le désir de vous exploiter, d’aucune manière. Je sais bien que les histoires qu’on peut trouver dans les journaux à propos de ma consommation de drogues peuvent vous faire penser que ma demande est motivée par l’envie de mettre en parallèle nos modes de vie. Soyez assuré que ce n’est pas le cas. En tant que fan et étudiant de votre travail, je chéris seulement l’idée de pouvoir travailler directement avec vous. "

 

On pourrait croire que pour Kurt Cobain, ce serait une belle publicité d’avoir William Burroughs dans un clip de Nirvana. Mais en fait, Kurt Cobain se fiche complètement que les gens connaissent l’existence de cette collaboration, et il va même jusqu’à écrire dans sa lettre :

 

" Dans le cas où vous souhaiteriez qu’il n’y ait aucune utilisation directe de votre image, je serais heureux de faire en sorte que le réalisateur de la vidéo trouve des idées de maquillage qui pourraient dissimuler votre identité. Ce n’est pas tant le fait de faire savoir au public que c’est bien vous (à moins que cela soit votre souhait) que la fierté que m’apporterait l’apparition de William Burroughs dans ma vidéo, et l’opportunité d’une telle collaboration, qui me motivent. Je vous remercie de votre attention. Cordialement, Kurt Cobain. "

 

Ceux qui connaissent bien Nirvana savent que le clip de la chanson "Heart-Shaped Box" met effectivement en scène un vieil homme crucifié :

Il ne s’agit donc pas de William Burroughs dans ce clip. Ils ont choisi un vieillard de Los Angeles qui avait une émission de jazz à la radio, parce que Burroughs refuse tout simplement d’apparaître dans le clip. Mais à la place, le romancier propose une rencontre, une vraie cette fois, à Kurt Cobain, qui accepte tout de suite l’invitation. Nous sommes en octobre 1993, les deux artistes se rencontrent chez Burroughs, dans le Kansas, ils vont discuter durant de nombreuses heures et même devenir amis. Hélas cette amitié sera de très courte durée, puisqu’à peine six mois plus tard, le 5 avril 1994, Kurt Cobain met fin à ses jours, et Burroughs dira plus tard :

 

" J’ai été très affecté par la mort de Kurt, mais je n’ai pas été surpris. Je me souviens du ton grisâtre de ses joues, lors de notre rencontre. De mon point de vue, il était déjà mort. "

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK