Un voyage belgo-indien avec l'ONG Quinoa

Une famille belge a décidé de partir à la découverte de l’Inde au cours d’un voyage participatif et solidaire proposé par l'asbl Quinoa.

 

Le couple belge Sophie et Joel ont arpenté les rues du sud de l’Inde avec Emilie et Soline, leurs 2 filles de 6 et 8 ans. "Un voyage pas comme les autres". Les pieds dans la rivière, les mains occupées à irriguer les manguiers, ils ont rejoint Siddamma, une femme tout aussi hors du commun. Initiatrice de la création d’une ferme biologique dans la région, elle a osé rayonner de son naturel dans le paysage abimé d’engrais chimiques et de pesticides chers aux agriculteurs locaux depuis maintenant 30 ans. C'est Quinoa qui est à l'origine de l'étincelle belgo-indienne, en mettant en relation le projet de Siddamma et la petite famille belge.

La philosophie: réfléchir et agir

Quinoa est une ONG d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire qui met en relation les citoyens belges volontaires avec des initiatives venant d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique de l’ouest. Son objet social est de sensibiliser le public belge aux réalités socioculturelles, politiques et économiques du monde contemporain. Elle vise à accompagner les participants dans leur réflexion sur le monde ainsi que dans leur engagement individuel et collectif pour contribuer à plus de justice et de solidarité au niveau international.

Chaque partenaire a sa propre initiative, qui nécessite toutefois de rejoindre une certaine cohérence idéologique : elle doit viser une réelle participation citoyenne de sa propre population sur place, à l’image de la philosophie proactive générale de Quinoa. Comme l’explique Séverine de Laveleye, la secrétaire générale de l’ONG, "nos voyages servent de cadre, d’outil pour renforcer ces compétences. On a à cœur de faire vivre à nos participants des processus dans lesquels ils vont apprendre, découvrir, partager et rencontrer nos partenaires qui sont des militants qui lutent tous les jours pour améliorer les conditions de vie de leur population."

Un long processus

Le terme "processus" est crucial pour comprendre le projet social de l’ONG: refusant de voir le voyage solidaire comme un produit prêt à consommer, Quinoa embarque ses acteurs au cœur d’une démarche citoyenne qui se construit dans le temps. Il y a notamment l'étape de récolte de fond, où la famille va amener au partenaire local un peu d’argent pour qu’il puisse évoluer dans son projet. Seul le montant est fixé par Quinoa, le moyen de l’atteindre appartenant à la créativité des candidats. "Les initiatives sont libres mais on donne un cadre éthique, on les encourage à générer de l’argent sans rentrer dans des processus qui sont destructeurs de la planète ou du bien-être des populations", précise la secrétaire générale de l’asbl. Joël, Sophie et leurs 2 filles, associés à d’autres familles sur le même projet, ont vendu des "bocaux à cookies". Ils se sont amusés à les remplir de tous les ingrédients nécessaires à la confection de ces fameux petits gâteaux.

2 images
L'ASBL Quinoa : à l'origine d'un voyage belgo-indien © Tous droits réservés

Un stage préparatoire fait aussi partie de l'aventure. Des jeux de réflexion sur la rencontre entre soi et l’Autre, sur l’ouverture et la découverte de l’étrange(r) sans se replier dans sa propre grille de lecture socioculturelle sonnent comme un rite d’initiation au futur grand voyage. 

En attendant, petit voyage rétrospectif dans Globe-croqueurs de l'aventure belgo-indienne.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK