Trucs et astuces pour bien vendre ses idées et projets

Comment réussir à vendre ses idées et ses projets ?
Comment réussir à vendre ses idées et ses projets ? - © Pixabay

Savoir vendre ses idées et ses projets est un facteur clé de succès. Mais comment capter l’attention de ses interlocuteurs ? Comment maîtriser son argumentation ?

Aujourd'hui, il est essentiel de savoir se présenter et convaincre, non seulement lorsque l'on entreprend, mais aussi quand on cherche un job, quand on doit vendre une idée, et souvent même dans la vie de famille de tous les jours ou encore à la banque. Et parfois chaque seconde compte.

On retrouve donc le pitch partout. 

Le mot 'pitch' veut dire se lancer. Il a vu le jour aux Etats-Unis, avec l''elevator pitch', où dans l'ascenseur jusqu'au 50e étage, les gens avaient 2 minutes pour convaincre leur boss de leur bonne idée.

Un bon pitch permet de bien structurer son idée, pour bien convaincre. Et quand on convainc, l'autre a envie de porter vos propres idées.

 

Comme faire un pitch efficace ?

Jean-Olivier Collinet, de Jobyourself, recommande les ingrédients des 4 C :

  • La cohérence : il est nécessaire de construire un script dans une suite logique, avec un bon lancement et une bonne clôture.
     
  • La clarté : orienter le contenu vers les préoccupations de votre interlocuteur en étant clair et percutant.
     
  • La concision : distinguer l'accessoire de l'essentiel, même si souvent, on a envie de tout dire de son projet.
     
  • La crédibilité qui s'obtient en illustrant par des exemples. Un peu comme le fait Steve Jobs : seul sur scène avec le produit, il parvient à focaliser le regard des gens sur ce qu'il veut et sur ce qui est important. La mise en scène est essentielle.

Jean-Olivier Collinet nous conseille aussi de garder à l'esprit ces 3 mots-clés :

  • La magie : pour garder le public éveillé, l'étonner.
     
  • La vision : pour faire en sorte que la personne puisse se projeter dans votre projet et ait envie de vous accompagner.
     
  • La passion que l'on doit parvenir à communiquer. "C'est de l'humain et c'est de l'exercice. Un bon pitch, on s'exerce devant un miroir, seul, et on apprend à parler de son projet dans un temps de plus en plus court."

 

En quoi consiste le pitch ?

Le contenu du pitch doit :

  • Répondre à un problème.
  • Répondre à une opportunité : quel est le besoin ?
  • Proposer des solutions.
  • Proposer une time-line : les gens ont besoin de se projeter dans le temps, de savoir où vous en êtes, où vous voulez aller.
  • Présenter l'équipe : en Europe, en présente l'équipe à la fin du pitch, car les gens veulent investir dans l'humain plutôt que dans un projet ou un plan financier.

Il faut donc se présenter soi-même, avec son histoire, le pourquoi de l'histoire. Quand on met de l'émotion, on capte et quand on capte, on gagne. Pour convaincre, il faut être authentique, il faut être soi-même.


D'autres conseils utiles

Il faut être crédible, poser le regard, et si on a des faiblesses, si on est stressé, il faut le dire.

Il faut prévoir les questions-pièges en invitant au préalable un faux public avec lequel on peut s'entraîner. "Au plus vous le faites, au plus vous allez aimer ça et au plus vous allez être percutant."

Il faut avoir un sommaire de ce qu'on veut dire et une bonne présentation Power-Point : avec 10 slides maximum, la moitié de photos et l'autre moitié juste avec un mot qui percute, car aujourd'hui, le cerveau très sollicité ne retient plus que l'essentiel !

Enfin, il ne sert à rien de pitcher sans avoir étudié qui on a devant soi. Il faut s'adapter à son public. "Il faut adapter en fonction de chaque interlocuteur la fibre qui lui fera du bien, qui le rassurera et qui va lui faire dire : je te prends dans ton projet."

Un bon pitch doit donc être très court, très concis, très direct, et placer l'émotionnel au premier plan.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK