Thomas Gunzig donne ses conseils à 2017

Thomas Gunzig donne ses conseils à 2017
Thomas Gunzig donne ses conseils à 2017 - © Tous droits réservés

2017 est comme un mignon nouveau-né encore innocent de toutes les conneries qu’auraient pu faire ses parents. Afin qu’elle ne tourne pas aussi mal que 2016, sa grande sœur, voici quelques conseils !

« Cher 2017,

Si tu veux que la cohabitation se passe bien avec les humains, écoute bien ces quelques conseils...

Tout ce qui est religieux, faut oublier... ça doit faire 10 000 ans qu’on essaie, ça tourne toujours mal. Donc maintenant fini!
 

L’argent, c’est un peu comme de la religion, mais pas tout à fait. Disons que la religion t’apportera parfois de l’argent, mais avec l’argent tu peux toujours acheter la religion. La preuve quand tu pries pour de l’argent tu ne reçois rien. Mais si tu payes pour des prières, tu en auras pour ton argent. Bref, l’argent, le pouvoir de l’argent et ses corollaires: l’aveuglement, l’égoïsme, l’individualisme, l’injustice... prouvent que l’argent fonctionne moyen, du coup, si tu veux bien, tu arrêtes ça aussi.
 

L’amour, vas-y lâche-toi! On est tous assez amateurs, on en a jamais assez. Tu verras, ça met tout de suite une super ambiance!
 

Le cul, riche ou pauvre ça fait 40 millions d’années qu’on le pratique et ça marche super bien, avec ou sans amour. C’est un excellent moyen de communication, de rencontre et de découverte... tout en faisant de l’exercice! 2017, donne tout ce que tu as. Tu verras, tu seras super populaire.
 

La mort, c’est problématique. À la base, le projet est pas mal. Intellectuellement c’est stimulant. Mais déjà dans la mort, on n’aime pas la maladie, la vieillesse, la décrépitude... franchement, je ne vois pas l’intérêt de passer par ces chapitres! Aussi, on a un peu perdu de vue les avantages et on a commencé à faire n’importe quoi...

Alors, cher 2017, pour rappel, les gens sympas, les enfants, les gens qui ont du talent, les braves gens, les gens qu’on aime de près ou de loin, les amis, les amis d’amis, les gens qui font leur possible pour que ça aille un peu mieux, normalement la mort ce n’est pas son domaine d’activité, OK ?

Par contre, les cons, le vaste ensemble des cons, les grands, les petits, les méchants, les vieux, les jeunes, les gros et surtout les bandes, 2017, vas-y fais toi plaisir.

Concentre-toi sur l’essentiel, on fera le point le 15 juin quand tu seras à mi-mandat et si tu as foiré on passera directement à 2018. »

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK