"Terres de sang" de Dido Sotiriou: un roman sur l'exode des Grecs d'Anatolie

"Terres de sang" de Dido Sotiriou: un roman sur l'exode des Grecs d'Anatolie
"Terres de sang" de Dido Sotiriou: un roman sur l'exode des Grecs d'Anatolie - © Tous droits réservés

Dido Sotiriou est une auteure grecque née en 1909, dans un petit village proche de Smyrne, en Turquie. Elle a écrit Terres de Sang dans les années 60. Le texte est très fort et historique, il nous replonge dans les événements du début du siècle, qui a vu l'exode de toute la population grecque d'Anatolie.

Dans Terres de sang, on suit le parcours d'un jeune paysan, Manolis Axiotis, qui vit en Anatolie, et est envoyé par son père à Smyrne, dans le but de devenir marchand pour écouler les marchandises de leur exploitation. On suit le destin de ce jeune homme avant et pendant la 1ère guerre mondiale et surtout, pendant la guerre greco-turque. En réalité, il sera broyé par la Grande histoire.

Une histoire qu'on connaît assez peu de notre côté de l'Europe, mais qui s'est soldée par le déplacement inédit de millions de réfugiés. Les Grecs chrétiens de Turquie ont été échangés contre les turcophones vivant en Grèce continentale.

Un texte très intime

Au delà de l'aspect historique, on lit surtout le récit et le roman d'une voix, car c'est un texte très intime qui nous fait suivre le personnage durant toutes ses années de formation. On le voit passer de l'enfance à l'adolescence, en quelque sorte devenir un homme puisqu'on suit aussi ses premiers émois et amours.

C'est aussi le roman d'une désillusion, parce que ce personnage empli de valeurs, qui se battait pour sa nation, va comprendre qu'il n'est, aux mêmes titres que les peuples turcs et grecs, qu'un pion des grandes puissances de l'époque.

"J'ai récemment fait un voyage à Thessalonique, en Grèce, une ville très marquée par cette histoire, qui a vu l'arrivée de centaines de milliers de réfugiés. Et qui fait d'ailleurs écho à tout ce qui se passe pour le moment dans l'actualité internationale. J'ai été bouleversée par ce texte", explique Thalie Natkiel de la librairie Tropismes à Bruxelles.

Le conseil lecture de Thalie Natkiel de la librairie Tropismes à Bruxelles : "Terres de sang", Dido Sotiriou, Editions Cambourakis Poche, 13,50€

Né dans un village grec d'Anatolie, Manolis est envoyé à Smyrne par son père pour y apprendre le commerce. Pensant y trouver une forme de vie paradisiaque, il se trouve vite enrôlé dans l'armée ottomane, pour rejoindre un bataillon d'ouvriers, lorsque la Première Guerre mondiale éclate. En tant que non-musulman, il reçoit un traitement particulièrement rude... avant d'être réintégré dans l'armée grecque, où il connaîtra la défaite face à Mustapha Kemal.

C'est un pan douloureux de l'histoire de l'Anatolie que dévoile ce roman, de la Première Guerre mondiale à la guerre gréco-turque qui s'ensuit jusqu'en 1922. Guerre d'indépendance pour les Turcs, ce moment est en effet désigné par les Grecs comme la Grande Catastrophe. En suivant les pas de Manolis, Dido Sotiriou offre une oeuvre historique et d'aventures équilibrée, d'une humanité et d'une limpidité rares, qui a d'ores et déjà acquis le statut de classique.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK