Spotify: bientôt un bouton pour bloquer les artistes que vous détestez

Vous ne supportez plus la voix de Mariah Carey, Céline Dion s’incruste dans toutes vos playlists musicales ou Justin Bieber vous casse les oreilles ? Bonne nouvelle pour vous alors, le site de streaming de musique Spotify devrait bientôt vous permettre de mettre en sourdine un artiste que vous ne voulez plus entendre grâce à un simple bouton.

Enfin. Après avoir prétendu que c’était impossible, Spotify planche sur une fonctionnalité pour bloquer un artiste.

Spotify est connu pour ses playlists générées automatiquement via un algorithme, et il arrive donc que parmi vos chansons préférées ou celles que vous découvrez via le site, une chanson que vous n’aimez pas retentisse subitement dans vos haut-parleurs ou écouteurs.

Mais grâce à un bouton qui devrait apparaître prochainement selon Thurrott, ce ne sera bientôt plus le cas. Les artistes que vous ne supportez pas n'apparaîtront plus dans votre bibliothèque, ni dans les listes de lectures générées, ni dans les classements des meilleures chansons.

Bref, vous en serez débarrassés.

Ou du moins, jusqu’à ce que vous les débloquiez manuellement. 

R Kelly dans le viseur ?

Et il y a un artiste en particulier qui risque bien d’être rapidement bloqués par de nombreux internautes… c’est R Kelly.

La star du R&B des années 90 et interprète du tube "I believe I can fly" s'est dernièrement plus souvent retrouvé dans les pages judiciaires des magazines plutôt que dans celles consacrées à la musique. L’artiste est soupçonné de pédophilie et de violences psychologiques. Et un documentaire, intitulé “surviving R.Kelly”, diffusé début janvier a révélé de nouveaux témoignages dans cette affaire.

En réaction, les internautes avaient lancé un hashtag #MuteRKelly, pour demander à Spotify de supprimer l’artiste de son catalogue.

La plateforme avait alors pris la décision de ne plus proposer les chansons de l’artiste dans ses playlistes générées automatiquement, mais les utilisateurs pouvaient cependant toujours écouter ses chansons dans leurs bibliothèques.

A vous de juger  

Si cette nouvelle fonctionnalité peut réjouir de nombreux utilisateurs du service de musique, elle pose cependant la question de la responsabilité de la plateforme. Car Spotify, a adopté une ligne de défense (dans le cas de R.Kelly mais aussi de bien d'autres artistes), et elle n'en démord pas. Lorsqu'un article est controversé, systématiquement,la plateforme affirme qu’elle est un simple hébergeur de contenu, dans ce cas-ci de musique, et qu’au nom de la neutralité elle ne peut pas prendre de décision concernant la suppression d’un artiste.

Elle ne veut jamais se positionner clairement.

Or d’une certaine manière c’est paradoxal parce que l’on sait aujourd’hui que Spotify peut influencer la notoriété d'un artiste si elle décide par exemple de le mettre en avant dans ses mixes et playlists.

 

Et avec cette nouvelle fonctionnalité qui permettra de bloquer des artistes, Spotify continue cette stratégie de pseudo neutralité puisque comme le pointe les sites spécialisés The Verge, et Numérama, ce ne sera toujours pas a la plateforme de juger quels artistes ou contenus sont problématiques, mais à vous les utilisateurs.

Elle vous transfère donc cette responsabilité.

 

 

 

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK