Soyez bienveillant envers vous-même, devenez narcissique !

Soyez bienveillant envers vous-même, devenez narcissique !
4 images
Soyez bienveillant envers vous-même, devenez narcissique ! - © Tous droits réservés

Vous avez l'impression de vous sacrifier pour les autres ? Vous avez le sentiment de vous exploiter, de vous maltraiter ? Vous n'osez pas dire non ?

Le philosophe Fabrice Midal, pionnier de la psychologie positive, vient de publier " Sauvez votre peau ! Devenez narcissique " aux éditions Flammarion. 

Il propose une toute nouvelle interprétation du mythe de Narcisse, qui n'est nullement cet homme coupable de ne penser qu'à lui, mais l'être qui apprend à se rencontrer, à se respecter, à se faire confiance. 

Rencontre...

___________________

Nous sommes nombreux à avoir l'impression de ne jamais en faire assez, de ne pas être à la hauteur, de toujours devoir en faire plus. On ne nous laisse pas le temps de nous rencontrer. On ne se laisse pas le temps, on ne se respecte plus, on souffre. Une clé pour nous aider : devenir narcissique !

 

Narcissisme ne veut pas dire égocentrisme

Certains s'agacent de ces encouragements à être narcissique et à prendre soin de toi. Car dans notre culture, être narcissique est presque une insulte et est synonyme de paresse, mollesse et égocentrisme. Or selon Fabrice Midal "le mythe est très éclairant, il nous dit que Narcisse tombe amoureux sans se reconnaître, il ne sait pas que c'est lui, c'est le mythe de la méconnaissance. Commençons donc par essayer de nous rencontrer, de nous voir nous-mêmes. Et comme Narcisse, nous renaîtrons comme la fleur de Narcisse qui est la fleur de printemps."

L'injonction de devoir toujours en faire plus empêche de se connecter à ce que nous sommes. Et c'est d'autant plus vrai pour les personnes en pré-burn out, qui ne parviennent plus à s'écouter ni à écouter les conseils que leurs proches peuvent leur donner.
 

Une clé pour nos enfants aussi

Apprendre le narcissisme à notre enfant permet de lui donner confiance en lui. Notre qualité de présence, de bienveillance, nos encouragements, notre regard qui accueille vont l'aider à grandir. 

Car être narcissique, ça ne veut pas dire s'enfermer en soi-même, se regarder soi-même, ça veut dire prendre appui sur tout ce qui peut renforcer la confiance dans ce qui nous habite. C'est être dans l'échange avec l'autre, dans le regard bienveillant qu'autrui porte sur soi. 

Quand vous êtes narcissique, quand vous vous aimez, quand vous êtes en paix avec vous même, vous avez un rapport naturel avec les autres, vous ne leur demandez pas de venir combler des problèmes que vous n'avez pas su combler vous-même.

 

Par quoi commencer ?

  • Par nous rendre compte que nous sommes manipulés par une idéologie ambiante qui nous dit depuis l'enfance que nous devons faire mieux, que nous ne pouvons pas être qui nous sommes vraiment. Par prendre conscience de la façon dont on est culpabilisé, dont on s'en veut.
  • Par apprendre à faire avec ce que nous sommes, à s'accepter sans s'en vouloir"M'autoriser à sauver ma peau, c'est cela qui a été libérateur pour moi", révèle Fabrice Midal.

On est souvent trop dur avec soi-même, on se juge négativement à la moindre erreur. On est parfois plus tolérant envers nos proches ou nos amis... "Le regard doit être honnête, intègre sur soi-même, pour arriver à se dépasser et à faire s'épanouir la fleur de narcisse".

La prise de conscience est vraiment décisive et permet d'avoir l'impulsion de trouver une autre voie, une autre façon de faire.


Et à l'école ?

"Ce qui est central, c'est le rôle de chaque enseignant, je crois d'abord à ça, nous dit Fabrice Midal. Je crois d'abord dans la vertu de chaque personne".

Si le professeur se fait plaisir dans son apprentissage, il vous reconnaît et vous donne confiance, il vous aide à vous 'narcissiser'.

"Un être humain qui parle à des êtres humains, c'est ça qu'il faut préserver ! Le coeur de mon livre, c'est : est-ce qu'on peut arriver à redonner place à notre humanité ? J'appelle ça 'devenez narcissique' parce que ça me semble la manière de dire aujourd'hui : est-ce qu'on peut avoir confiance dans la dimension humaine qui est au coeur de tout ?"

Etre narcissique, c'est pouvoir être soi, sans s'excuser d'être, ni croire qu'on est supérieur aux autres. Du coup, le rapport aux autres est beaucoup plus juste. 

 

Fabrice Midal est le fondateur de l’École occidentale de méditation 
et de 
Une journée pour apprendre à méditer.

Il 
sera en conférence/atelier le 7 mars et le 5 avril à Bruxelles,
le 8 mars à Liège.

Plus d'infos sur son site www.fabricemidal.com
____________________________

Ecoutez-le...

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK