Série - De Sarajevo à Sarajevo

Une série de Didier Delafontaine et Patrice Hardy
23 images
Une série de Didier Delafontaine et Patrice Hardy - © Tous droits réservés

De Sarajevo à Sa­rajevo dresse la li­gne du temps de la Grande Guerre, en souligne le caractère à la fois novateur et archaïque, et lui res­titue la place qu’elle mérite dans l’his­toire humaine : une tragédie fondatrice du temps présent, au-delà des clichés et des idées toutes faites.
 

Les docu­mentaires abordent la palette variée de l’activité humaine : de l’industrialisation de la guerre aux idéologies pacifistes, en passant par le bouleversement des relations humaines, personnelles et collectives. Ou encore la transfor­mation de l’art et de la pensée. Rien n’a échappé à la première guerre " totale ".
 

Chaque documentaire est un dosage de témoignages directs – pour l’essentiel puisés dans nos archives, de reportages sur les lieux des évènements, de rencontres avec des historiens et d’évocations sonores.
 

Une série de 20 documentaires radio.

Une réalisation de Didier Delafontaine et Patrice Hardy.

____________________

1er épisode - La déclaration de guerre à la Belgique

En cet été 1914, les tensions sont vives en Europe. Le 28 juin, l'assassinat du prince héritier d'Autriche à Sarajevo a ouvert la boîte de Pandore.

Les Grandes puissances marchent inexorablement à la guerre, mobilisant des millions d'hommes. La Belgique aussi a rappelé ses réservistes. Le pays est neutre, mais dans les cercles du pouvoir, les illusions se sont peu à peu envolées.

Jusqu'au soir du 3 août : l'Allemagne réclame le libre passage de ses troupes pour attaquer la France. Bruxelles refuse. L'orage va éclater.

_____________________________________________________________________________

2e épisode - L'entrée dans la grande guerre

4 août 1914.

En quelques minutes, la Belgique bascule dans la grande guerre. Les troupes allemandes violent la neutralité belge. La France et la Grande-Bretagne entrent dans la danse.

Mais c'est dans les villes et les villages belges que la guerre révèle toute sa brutalité.

_______________________________________________________________________________

3e épisode - La propagande

Le martyre belge continue.

Les troupes allemandes qui ont envahi la Belgique sèment la terreur et la mort dans les villes et villages du nord et du sud du pays.

Mais le sac de Louvain, et surtout, la destruction de sa bibliothèque universitaire va provoquer l'émoi dans le monde entier. Un émoi durable. En quelques heures, à Louvain, l'Allemagne perd la guerre de la propagande.

Didier Delafontaine sur l'ancienne Place Foch de Leuven.

_______________________________________________________________________________

4e épisode - It's a long way

21 août 1914.

Pour la première fois depuis un siècle, des soldats britanniques ouvrent le feu sur le continent. C'est à Mons.

Le cimetière de Saint-Symphorien en témoigne.

_______________________________________________________________________________

5e épisode - Gozée la sanglante

Nous sommes toujours en août 14.

Le même jour que les Britanniques à Mons, les Français vont se heurter aux Allemands dans la région de Charleroi. C'est la bataille la plus sanglante de leur histoire, une bataille un peu oubliée, qui met en lumière leur impréparation et la brutalité de la guerre moderne.

_______________________________________________________________________________

6e épisode - Deux grands-pères

L'armée belge est mal préparée et compte pour l'essentiel des conscrits.

Le service militaire universel et obligatoire vient à peine d'être instauré un an auparavant. La plupart des miliciens sont encore issus du vieux système de tirage au sort. Et pourtant, cette troupe hétéroclite va échapper à la destruction et se rétablir sur l'Yser. La guerre des tranchées va commencer. Cet épisode s'intitule les deux grands-pères.
 

_______________________________________________________________________________

7e épisode - L'attentat de Sarajevo

Retour sur le 28 juin 1914.

L'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie est assassiné à Sarajevo par un nationaliste serbe.

La Bosnie-Herzégovine, une mosaïque balkanique de cultures et de religions. Sarajevo où va se nouer le drame...

_____________________________________________________________________________

8e épisode- Les tranchées

Le concept de "front" est né dans cette grande guerre.

En ce mois d'octobre 1914, des millions de soldats belges, français, britanniques, allemands se sont enterrés tant bien que mal.

_____________________________________________________________________________

9e épisode - Qu'on leur foute la paix !

Les 750 kilomètres de ce que furent entre 1914 et 1918 les lignes de front sont aujourd’hui encore visibles pour celui qui a l’œil attentif.

Sur les traces de la grande guerre, avec des archéologues professionnels, des historiens amateurs...

Un bunker isolé ici, des cratères recouverts de végétation là, le promeneur attentif retrouvera partout les traces de la Grande Catastrophe. Dans des lieux parfois inattendus, comme sur ce terrain en bordure du parc d’attraction de Bellewaerde, non loin d’Ypres, où un hôtelier a mis à jour d’anciennes tranchées britanniques.

_____________________________________________________________________________

10e épisode - Les Grimsby Chums

L'archéologie peut contribuer à mieux comprendre la Grande Guerre, au moment où les derniers témoins ont disparu.

Comment les soldats ont-ils géré les morts en masse ? Quelles pratiques funéraires ont-ils dû réinventer ?

Les Grimsby Chums en sont un bel exemple, une tombe collective mise à jour aux portes d'Arras. Vingt soldats anglais, tous originaires de Grimsby, y reposaient depuis 1917.

_______________________________________________________________________________

11e épisode - La petite Gilberte

A l'autre bout des tranchées, 750 km plus loin que la Mer du Nord, en Alsace.

A la découverte des vestiges de la guerre.

Qu'en était-il de la neutralité suisse ?

_______________________________________________________________________________

12e épisode - Cabaret

1915. Les Allemands occupent la Belgique. Certains s'installent durablement.

Chronique d'une occupation, curieux mélange de curiosité, d'insouciance, de supériorité.

La supériorité de celui qui possède la force.

_______________________________________________________________________________

13e épisode - Le fils de quelqu'un

Focus sur l'univers des blessés, les blessés physiques de cette guerre 14-18.
Ils ont été plus de 20 millions, au moment où la chirurgie n'en était encore qu'à ses balbutiements.

_______________________________________________________________________________

14e épisode - Verdun

Une bataille de 10 mois, des centaines de milliers de victimes entre février et décembre 1916, Verdun reste aujourd'hui encore un symbole. Symbole, sans doute, de la folie de la guerre, symbole aussi de la résistance française, puisque la bataille est synonyme d'échec coté allemand.

De 1916 à 2014, près d'un siècle s'est écoulé depuis cette terrible bataille. A quoi ressemble Verdun aujourd'hui ?

_______________________________________________________________________________

15e épisode - Potferdome, c'est les gaz !

Le gaz est une nouveauté effrayante de la guerre de 14.

Edward Spiers, de l'Université de Leeds, s'est spécialisé dans l'étude de ces gaz de combat.

 

_______________________________________________________________________________

16e épisode - Ka hoki mai ano

On l'ignore souvent mais les Néo-zélandais ont aussi combattu lors de la première guerre mondiale. Il y a eu au total 100 000 volontaires sur environ un million de Néo-zélandais à l'époque.

Ils sont venus se battre en Europe à partir de 1915. Et c'est un peu ainsi qu'ils ont conquis leur autonomie, comme les Australiens, parce qu'il y a un siècle, ils faisaient partie de l'Empire britannique.

_______________________________________________________________________________

17e épisode - Les fantômes d'Arras

Pendant la guerre, les Britanniques ont investi des kilomètres de tunnel en dessous d'Arras, pour tenter de surprendre les Allemands.

_______________________________________________________________________________

18e épisode - Le 4e vers la gauche

L'histoire du soldat inconnu.

En 1922, un cercueil a été choisi au hasard, le 4e vers la gauche...

Celui d'un jeune homme qui aurait sans doute préféré vivre, travailler, chanter, plutôt que recevoir les hommages, les fleurs, les drapeaux, les Brabançonnes...

_______________________________________________________________________________

19e épisode - Elvis n'est pas mort

Les soldats belges souffraient.

Mais les soldats flamands souffraient-ils plus que les wallons ? Certains flamingants le croient.

Quels étaient les problèmes linguistiques entre soldats ?

 

 

_____________________________________________________________________________

20e épisode - La révolution d'octobre

Un détour par la révolution d'octobre, la révolution bolchévique qui a mis fin au régime tsariste. Les premiers troubles ont saisi la Russie tsariste en pleine guerre.

Des soldats belges en ont été témoins, aux côtés des troupes russes.

 

_______________________________________________________________________________

 

 

Le carnet de notes de Didier

Didier Delafontaine était un homme de radio et de convictions.

Il a travaillé pour les infos régionales à Bruxelles, pour l’émission Ce Soir, pour Questions à la Une et puis est resté fidèle à La Prem1ère.

Il a couvert l’actualité européenne, la politique belge, feuilleté la presse belge et internationale.Il était encore dernièrement l’un de nos envoyés spéciaux à Paris pour la couverture de la COP 21.

 

Historien de formation, il nous a raconté et fait revivre la bataille des Ardennes, celle de Waterloo ou encore le premier conflit mondial à travers une série de reportages qui ont marqué leur auditoire, "De Sarajevo à Sarajevo".

____________________

_____________________________________________________________

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK