'Sarabande', une suite radiophonique pour contrebasse

Sarabande
2 images
Sarabande - © Tous droits réservés

De la découverte du son, de la vibration, des sons extrêmes jusqu’à la nudité de la musique de Bach, le fil s’enroule autour de deux personnages, l’homme et son instrument, jusqu’à la danse forte et douce, jusqu’à la Sarabande.

Une suite radiophonique pour contrebasse avec Nicolas Crosse et la participation amicale de Jean-Paul Céléa, de la pianiste Silvaine Carlier et de l’étudiant Wei-Yu Chang.

Nicolas Crosse improvise et interprète des extraits du Divertimento Concertante de Nino Rota, de Valentine, de Jacob Druckman et la Sarabande de la cinquième suite de Jean-Sébastien Bach.
 

Un essai radiophonique signé Jean-Guy Coulange
Une production du LABO (David Collin)
Mixage final : Patrick Lenoir
Prise de son, intermèdes électroacoustiques et réalisation : Jean-Guy Coulange
_______________________________________________________________

Pour en savoir plus sur Nicolas Crosse

Son travail sur la musique contemporaine lui permet d'approfondir le répertoire du XXe siècle et de réaliser des créations pour la contrebasse en collaboration avec des compositeurs tels que Luis Fernando Rizo-Salom, Lucas Fagin, Tolga Tüzün, Marco Antonio Suarez Cifuentes, Martin Matalon, Raphaël Cendo ou Yann Robin.

En 2007 il enregistre le DVD " cross(E)road " en partenariat avec la Fondation Meyer et le Conservatoire de Paris, comprenant la Sequenza XIVb de Luciano Berio, Valentine de Jacob Druckman, Ala de Franco Donatoni (duo avec Alexis Descharmes au violoncelle), Cronica del oprimido de Lucas Fagin ainsi que des musiques improvisées en duo avec Christian Laborie à la clarinette.

En 2012, avec le collectif Multilatérale dont il est membre, le spectacle Je vois le Feu est créé au festival Archipel de Genève, fruit d'une étroite collaboration avec l'écrivain Yannick Haenel et le saxophoniste Vincent David.

Cette même année, il devient membre de l'Ensemble Modern en Allemagne, puis succède à Frédéric Stochl au sein de l'Ensemble intercontemporain.

Jean-Guy Coulange, compositeur sonore

Auteur d’essais et de séries radiophoniques pour France Culture, la RTBF ou la RTS, il compose également des pièces électroacoustiques comme la collection des Mots-son (Arte Radio, France Musique, GRM).

Principaux essais radiophoniques, la plupart disponibles à l'écoute sur Par-delà les Ondes : Portsall (2011) - Ella ! (2012) - Lichen Lichen (2012) - Île Grande (2013) - Qui est Le Havre (2014) - Aran, une autre histoire de vent (2015) - Marins (2016) - Piano (2016).

>>> Le site de Jean-Guy Coulange >>>

________________________