Richard Nixon - Donald Trump : présidences controversées

temporary-20180422105946
temporary-20180422105946 - © Tous droits réservés

Richard Nixon est décédé le 22 avril 1994, soit il y a 24 ans jour pour jour. Président controversé, son nom revient régulièrement dans la politique américaine, notamment depuis l’élection de Donald Trump.

Donald Trump pourrait-il avoir le même "destin" que Richard Nixon ? Pourrait-il lui aussi être destitué ? Depuis le début de l’enquête du procureur indépendant Robert Mueller sur l’ingérence russe dans les élections américaines, les comparaisons entre Donald Trump et l’ancien président Richard Nixon se multiplient. Certains se demandent même s’il n’y aurait pas des enregistrements qui pourraient prouver que Donald Trump aurait cherché à nuire à la justice américaine comme l’ont prouvé les cassettes de Richard Nixon lorsqu’il faisait obstruction à la justice.

Watergate

Pour rappel, le scandale du Watergate commence en 1972 avec l'arrestation, à l'intérieur de l'immeuble du Watergate, de cambrioleurs surpris en train d’installer des systèmes d’écoute et de voler des documents dans les locaux du parti démocrate à Washington.  Deux journalistes du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein, aidés par une mystérieuse source, mènent l’enquête. Ils prouvent notamment les liens entre les cambrioleurs et la Présidence en plus de financements irréguliers lors de la campagne de Richard Nixon. Par la suite, une enquête du Sénat finira par mettre en lumière des pratiques illégales de grande ampleur au sein de l’administration Nixon.

"Je démissionnerai."

En 1972, Richard Nixon est réélu. Mais l’année suivante, l'obstination d’un juge et la mise en place d'une commission d'enquête au Sénat resserrent de plus en plus l'étau autour du Président et de ses conseillers. Des inculpations ont lieu et le public américain commence à s’intéresser de plus près à cette enquête. Lorsque l'existence d'un système d'écoute dans la Maison-Blanche est rendu publique, l’implication du Président est de plus en plus évidente. Le Congrès en vient alors à engager la procédure d'impeachment pour destituer le président mais ce dernier décide de démissionner. À 61 ans, il annonce la nouvelle au peuple américain à la télévision. Un discours de 16 minutes dans lequel il continue de défendre ses actions puis prononce les yeux baissés : "Je démissionnerai". Beaucoup d’observateurs disent alors que le pays a pu reprendre une vie politique normale, l’affaire avait fini par paralyser la vie politique du pays et sa politique internationale

Une affaire qui a marqué l’histoire de la Présidence américaine

Il faut dire que ce scandale est intervenu après des années particulièrement difficiles aux États-Unis : avec l'assassinat du président John Kennedy, la guerre du Vietnam, les conflits raciaux, la mort de Martin Luther King... a réveillé un peu plus l’opinion publique et ça a aussi révélé une société américaine complexe et imprévisible…comme on a pu le voir avec l’élection de Donald Trump - qui a surpris la majorité des observateurs. Le Watergate a montré aux dirigeants du pays les limites du pouvoir de la Maison-Blanche. Alors vu l’évolution des moyens d’information, avec les réseaux sociaux, ce type de scandale aurait éclaté bien plus rapidement aujourd’hui qu’à l’époque. Mais on voit aujourd’hui qu’avec les fuites à la Maison-Blanche, les fuites sur les mémos du directeur de FBI, tout peut également aller très vite.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK