REDEVENIR TERRESTRES !

imagine DEMAIN LE MONDE
11 images
imagine DEMAIN LE MONDE - © Tous droits réservés

Ce samedi 25 juillet 2020, Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) consacre l’émission LES ECLAIREURS au magazine imagine DEMAIN LE MONDE  à l’occasion de son nouveau projet éditorial #Imagine 2020. Les invités sont Hugues Dorzée, Rédacteur en chef, Sarah Freres, Journaliste, ainsi que deux membres du comité d’accompagnement, les  Pisteurs dImagine : David Méndez Yépez, économiste et auteur-compositeur-interprète (Chicos y Mendez) et Fatima Zibouh, politologue, doctorante au Cedem (ULiège), experte inclusion/discrimination chez Actiris et co-fondatrice du projet Women 100.

 

DIFFUSION : samedi 25 juillet 2020 à 13h10’

REDIFFUSION : dimanche 26 juillet 2020 à 23h10’

Hugues Dorzee

Hugues Dorzée est rédacteur en chef d’Imagine

Avant de devenir, en 2014,  rédacteur en chef d’Imagine, il a travaillé comme journaliste pendant 18 ans au quotidien Le Soir.  Hugues Dorzée défend un journalisme terre-à-terre et apaisé sur les pas du philosophe Uchida Tastsuru (" Pour que les médias reviennent à la vie, ils n’ont pas d’autre choix que de redevenir des êtres vivants "). Cycliste du quotidien, féru de littérature anglo-saxonne, joggeur des villes et des campagnes, il a aussi un petit faible pour l’expresso ristretto, les films de Ken Loach et la musique de Chily Gonzales, le Cap Corse et les cabanes perchées.

Sarah Freres

Sarah Freres est journaliste à  Imagine.

Auparavant journaliste indépendante (La Libre Belgique, La Dernière Heure), elle a rejoint en février 2020 l’équipe d’Imagine où elle est en charge des enjeux Nord-Sud. Elle continue également d’écrire sur un sujet qui l’a toujours passionné : les migrations. Amoureuse de l’océan et de tous ses habitants (mais surtout les coraux, les pieuvres, les nudibranches et les requins), fascinée par l’histoire flamande, elle tente d’appliquer au quotidien les consignes du Feminist Fight Club de la journaliste Jessica Benett. En parallèle, elle aussi membre du conseil de direction de l’Association des Journalistes Professionnels (AJP).

David Mendez Yépez

David Méndez Yépez est membre du comité d’accompagnement Les Pisteurs d'Imagine.

David est économiste de formation (UCL, Clemson). Il fut président de l'Assemblée Générale des étudiants de Louvain (AGL) et de la Fédération des Étudiants Francophones (FEF). Lors de ses études, il obtient une bourse de la commission européenne pour étudier l’économie et l’éthique en Belgique, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis. Il travaille ensuite pendant quatre ans au Centre national de coopération au développement (cncd11-11-11).
David Mendez est musicien, auteur-compositeur-interprète, et s’est lancé pleinement dans l’aventure musicale avec son groupe Chicos y Mendez.

Fatima Zibouh

Fatima Zibouh, est co-présidente du comité d’accompagnement Les Pisteurs d’Imagine.

Elle est politologue, diplômée en Sciences politiques (ULB), titulaire d’un Master spécialisé en Droits de l’Homme (UCLouvain). Fatima est chercheure au CEDEM et actuellement doctorante en sciences politiques et sociales (ULiège). Sa thèse de doctorat porte sur l’engagement politique des minorités ethnoculturelles à travers les différentes formes d’expression artistique mais aussi les processus d’identification culturelle dans un contexte post-migratoire. Ses domaines de recherche sont principalement liés à la participation politique des personnes d’origine étrangère, au droit de vote des étrangers, aux politiques d’intégration ainsi que de manière générale aux questions liées à la gestion de la diversité ethnoculturelle. Elle est secrétaire de l’Association Belge de Science Politique et membre du réseau de recherche européen IMISCOE (International Migration, Integration and Social Cohesion). Fatima Zibouh est experte inclusion/discrimination chez Actiris et co-fondatrice du projet Women 100,

Pour les profils de l’ensemble des membres de l’équipe Imagine, cliquez ici.

La revue

Imagine est un magazine bimestriel belge francophone alternatif des mutations en cours et à venir. Défendant un journalisme d’impact, au long cours, il s’inscrit dans la Slow press et aborde des questions d’écologie, de société et de relations Nord-Sud.

Imagine est une revue éco-responsable. Son papier (Lenza Green) est 100 % recyclé (label FSC) et les encres employées sont végétales. Elle est, en outre, est livrée (en librairies spécialisées, magasins bio…etc) uniquement à vélo.

Le site web de la revue se veut, lui aussi, eco-friendly avec un code artisanal sur mesure, des images et fonctionnalités allégées, peu de data mobile, peu d’affichages rapides… Il est optimisé pour évoluer avec le temps.

A l’ère du tout numérique, Imagine s’efforce ainsi de rester fidèle à deux fondamentaux : une temporalité lente et une volonté de réduire au maximum son empreinte environnementale.

La revue Imagine est basée sur un modèle économique mixte, s’appuyant sur les abonnements (50%), les ventes au numéro (10 %), des suppléments rédactionnels et des annonces publicitaires éthiques et durables (7 %), un soutien de son partenaire CNCD 11.11.11 et une aide à la presse périodique d’opinion de la Fédération Wallonie-Bruxelles (33 %).

 

Consultez ici le nouveau site de la revue Imagine.

Les Pisteurs d’Imagine, comité d’accompagnement composé d’une quinzaine de personnalités issues de la société civiles (Universités, ONG, …) ont contribué au nouveau projet éditorial lancé début juin 2020 : #Imagine 2020. Les Pisteurs et la rédaction d’Imagine ont signé un Manifeste réaffirmant les valeurs, la ligne éditoriale et les engagements du magazine.

Face aux crises écologiques, économiques, sociales, démocratiques, culturelles et spirituelles qui se conjuguent et s’intensifient, Imagine veut informer ses lecteurs des changements profonds qui affectent l’ensemble de la société.

Imagine se veut  " le magazine des métamorphoses qui envisage l’avenir en clair-obscur ", au travers d’une pensée complexe et nuancée, libre, apaisée, et non conformiste. Une pensée qui veille aussi à décloisonner les domaines en reliant sciences exactes et humaines, disciplines artistiques et engagements citoyens, avec toute autre forme d’expressions nouvelles et d’opinions multiples. Le magazine se veut donc aussi la voix des luttes collectives et se montrer attentif en permanence à la réalité des minorités (ethniques, sexuelles, culturelles et linguistiques) si peu représentées dans l’espace publique.

 

Cliquez ici pour consulter le Manifeste Imagine.

 

Dans le nouveau projet éditorial du magazine, le contenu s’organise autour de six univers thématiques, journalistiques et graphiques, conçus comme une forme de cartographie organisée en six territoires :  Sur le Volcan, Zones fertiles, Terra Incognita, Les confluents, Au large, Le sixième continent 

Découvrez ici la cartographie du numéro 139 d’Imagine (Juin, juillet, août 2020)

Accédez ici au numéro 139 ( Juin, juillet, août 2020) : un numéro spécial avec un cahier et un supplément " COVID 19 : CHANGER D’ERE " qui décrypte la pandémie de manière prospective et critique autour de grandes thématiques : climat, " écolonomie ", biodiversité, démocratie, inégalités sociales,…et aussi une ligne du temps, trois grands entretiens, etc…

Dans ce numéro, il est question notamment de ré-ensauvagement de la nature, migrants illégalement détenus, boxe féministe, voies ferrées sans pesticides, mamans sans-papiers solidaires, cyclo-bi bliothèques, anticipation climatique, urbanisme tactique, ménopause, street art…

A l’automne, Imagine & LLL co-éditeront un hors-série inédit autour de l’origine des catastrophes.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK