Récupération après AVC : neuromodulation et robotique + BURN : recherches conjointes ULB-VUB sur les nouveaux modes de combustion.

LES ECLAIREURS
4 images
LES ECLAIREURS - © Tous droits réservés

Nos invités dans Les Éclaireurs : le neurologue Yves Vandermeeren, dont les recherches concernent l'étude de la plasticité du système moteur, le développement de nouvelles méthodes de récupération motrice post-AVC basées, entre autres, sur l'utilisation de la neuromodulation et la robotique.

Invités également, l’ingénieur civil Francesco Contino et l’ingénieur chimiste Alessandro Parente, un tandem VUB-ULB, fondateur de BURN, un groupe de recherche sur les nouveaux modes de combustion.

Yves Vandermeeren

Yves Vandermeeren est neurologue, docteur en neurosciences, professeur en Faculté de Médecine et des Sciences de la Motricité de l’UCLChef de clinique associé au service de neurologie du CHU UCL de Namur sur le site de Mont Godinne, Yves Vandermeeren est responsable de la Stroke Unit, où sont pris en charge des patients victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC) aigus.

Ses principaux sujets de recherche sont l'étude de la plasticité du système moteur, le développement de nouvelles méthodes de récupération motrice post-AVC basées sur les principes d'apprentissage moteur, l'utilisation de la neuromodulation, comme les stimulations cérébrales non invasives et la robotique. Membre du conseil scientifique du ‘Belgian Stroke Council’ (BSC), Yves Vandermeeren est membre actif de l’Institut des Neurosciences de l’UCL (IoNS) et du consortium Louvain Bionics.

Alessandro Parente

Alessandro Parente est ingénieur chimiste de formation, gradué de l'Università di Pisa. Il y a réalisé sa thèse de doctorat en collaboration avec l’University of Utah, où il fut chercheur associé. Après son retour en Belgique et des activités de recherches à l’Institut von Karman de Mécanique des Fluides, il devient chargé de cours à l’Université Libre de Bruxelles. En janvier 2015, il fonde, avec son collègue Francesco Contino, le groupe de recherche conjoint ULB-VUB BURN. En 2017, il obtient une bourse ERC pour son projet VADEMECOM.

Sa recherche s’articule autour des nouvelles technologies de conversion de l’énergie (flexibles, sûres et non-polluantes), les nouveaux combustibles (diminuant notre dépendance des ressources fossiles) et le développement de modèles numériques capables de prédire des phénomènes très complexes en matière d’interactions physico-chimiques.

Alessandro Parente est convaincu qu’un vrai changement de paradigme dans le domaine énergétique et dans la technique en générale ne sera possible que grâce à une forte intégration entre monde réel et virtuel, grâce aux possibilités dévoilées aujourd’hui par les capacités croissantes de calcul.

Francesco Contino

Francesco Contino est ingénieur civil de formation (Université Catholique de Louvain). Après un an en Chine (Université de Nankai, Tianjin) pour y apprendre le chinois, il revient à l’UCL pour y réaliser sa thèse grâce au financement d’Aspirant du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS. Son sujet était centré sur la caractérisation expérimentale et numérique des performances de nouveaux biocarburants.

En 2011-2012, il a effectué son post-doc à l’Université d'Orléans, où il a approfondi cette recherche grâce à leurs installations de pointe.

Depuis octobre 2012, Francesco Contino est professeur à la Vrije Universiteit Brussel. Il est également administrateur de l’Union Belge des Ingénieurs de l’Automobile et Président de la Section belge de l’Institut de Combustion. Ses domaines de recherche concernent principalement l’énergie et l’optimisation.

Passionné par la communication scientifique, Francesco Contino fut l’un des finalistes belges de FameLab 2015 ; dans un spectacle créé en 2013, il explique les principes de la combustion aux plus jeunes.

Il rédige sur son blog RISTRETTO des articles à destination de ses collègues et des autres chercheurs.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK