(Ré)apprendre à profiter du silence

silence
silence - © Tous droits réservés

"Ecoute ce qu'on entend lorsque rien ne se fait entendre" disait Paul Valéry. C'est vrai, le bruit est omniprésent. Le silence total, lui, n'existe pas. Ilios nous en parle ce matin.

Le silence est, par définition, relié à l'absence de quelque chose : absence de bruit, absence de son ou encore absence de parole. Mais ce silence existe-t-il ? A moins d'être dans un caisson d'isolation sensorielle, il est peut probable que nous puissions l'expérimenter.  

Notre société contemporaine, avec ses voitures, ses technologies et ses machines, est particulièrement bruyante. 

Pour l'anthropologue David Le Breton, ce monde du bruit est celui de la tyrannie de la communication. D'après lui, notre société est peut-être malade de cette montée du bruit. 

On oublie parfois de porter attention au silence. En musique, celui-ci est pourtant essentiel. Il prend une signification lorsqu'il vient interrompre des notes. Dans un énoncé oratoire, le silence permet une courte réflexion sur ce qui vient d'être dit. 

Le silence, une source de bien-être

Une enquête a par exemple montré que plus de la moitié des Français se déclarent gênés par le bruit lorsqu'ils rentrent chez eux. 

Au delà de l'inconfort qu'il génère, le bruit à des effets très concrets sur notre santé. Le niveau typique du bruit routier peut, par exemple, contribuer à augmenter notre pression artérielle. Mais le bruit est aussi nocif pour la qualité du sommeil et de manière plus large, est une cause de stress qui peut entraîner troubles digestifs, augmentation du risque cardiovasculaire ou encore baisse de concentration. 

Quelques pistes pour (re)trouver le silence

Nous avons tous intérêt à chercher des endroits où nous pourrions profiter du silence. Prendre des bains de nature est une manière d'en profiter.

Une autre façon consiste à porter attention à l'espace du silence d'où émergent les sons, et ce y compris dans les endroits les plus bruyants. 

Trouver le silence peut également se faire en installant des moments sans parole, ni stimulations sonore (comme les écrans), pour observer les bruits de notre mental. 

Ilios Kotsou est Docteur en psychologie et Maitre de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles, il analyse chaque semaine un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK