Rachid Madrane, invité de Matin Première : "Il y a autant d'islams que de musulmans"

.
. - © Tous droits réservés

_______________________________________________________________
Bertrand Henne est revenu avec le ministre de l'aide à la jeunesse en communauté française sur l’agression d’un élève de l’Athénée d’Anderlecht, sur la double nationalité, sur l’inexistence d’une véritable communauté musulmane..

A propos de la pétition lancée contre un professeur de Athénée d’Anderlecht
________________________________________________________________

Rachid Madrane répond que "si les faits sont avérés, c’est scandaleux et ils doivent être sanctionnés ". Le ministre y voit le reflet d’un malaise que l’on n’avait plus vécu depuis de nombreuses années : "Je ne veux pas vivre dans une société où la communauté juive a peur et où la communauté musulmane a honte. Nous sommes en face d’une génération qui a le sentiment d’être sacrifiée et reléguée. Elle éprouve une méfiance à l’égard des adultes, de l’école et de la société de manière générale. "

 

 

" Les jeunes ont un sentiment de ‘deux poids, deux mesures’ "

Il faut, dit-il, ramener les jeunes à la citoyenneté : "L’immigration est une chose merveilleuse, notamment grâce à l’école, mais il y a aussi des échecs. Il faut leur expliquer que l’on peut tout critiquer, mais dans le respect. Tous n’ont pas le même capital culturel. Il faut faire preuve de pédagogie. Leur apprendre qu’être citoyen c’est aussi avoir des devoirs. "

 

 

La communauté musulmane n’existe pas

Le problème majeur, pour Rachid Madrane est que la communauté musulmane n’existe pas : " Il y a autant d’islams que de musulmans. La difficulté dans la religion musulmane est que, faute d’un clergé, il n’y a pas d’autorité morale unique. " Raison pour laquelle le gouvernement de la Communauté française a décidé de mettre en place un institut des cadres musulmans. Il en appelle à un " islam conforme aux valeurs que l’on défend, comme la démocratie et l’égalité des hommes et des femmes. "

 

___________________________________________________________________________________________________________________

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision