Quelles sont les vertus de l'espoir ?

Quelles sont les vertus de l'espoir ?
2 images
Quelles sont les vertus de l'espoir ? - © Tous droits réservés

On dit de lui qu’il fait vivre… L’espoir a de tout temps fait l’objet d’études philosophiques. Descartes la considérait comme une passion, Aristote "comme le songe d’un homme éveillé", alors qu’Epicure aimait dire que "si vous n’attendez rien, vous n’avez rien à redouter". En ces temps difficiles, dans un monde souvent désenchanté, l’espoir a-t-il encore sa raison d’être ? A-t-il un avenir ? Et surtout, fait-il vivre, comme il est courant de l’entendre ?

Alors que la plupart des émotions positives arrivent lorsque nous nous sentons en sécurité, l’espoir apparaît comme une exception : étant donné que c’est lorsque le futur paraît incertain que nous le ressentons. L’espoir arrive précisément lorsque nous pourrions ressentir autant la peur que le désespoir. L’espoir dans ces moments, c’est craindre le pire mais préparer le meilleur.

Pour mesurer l’espoir, des chercheurs utilisent un test développé par le psychologue américain C. Richard Snyder, selon lequel l’espoir est constitué de deux composantes : "Un chemin ou une façon d’atteindre un objectif désiré et une certaine motivation pour suivre ce chemin." Contrairement à l’idée que l’on pourrait avoir, l’espoir n’est pas du tout passif mais actif. Il implique d’avoir des buts ainsi que le désir et un plan pour les atteindre. Il est donc différent de l’optimisme, qui est une attente généralisée selon laquelle des bonnes choses vont se produire.

Un antidote au désespoir

Certains anthropologues évolutionnistes pensent que l’espoir est l’antidote à notre cerveau préfrontal. À la différence de la plupart des animaux, nous pouvons envisager le futur et donc toutes les possibles calamités et catastrophes. Cependant avec l’espoir, nous pouvons garder de l’énergie pour faire de notre mieux pour affronter ces challenges et créer la meilleure vie possible pour nous-mêmes et pour les autres.

Une influence sur la santé

Les personnes qui ont de l’espoir sont plus actives pour atteindre leurs buts et utilisent davantage de stratégies pour composer avec les difficultés. Elles peuvent ainsi bénéficier de plusieurs avantages, incluant une meilleure réussite académique et professionnelle, un meilleur ajustement psychologique et une meilleure santé physique. L’espoir permet de prévenir ou de surmonter la dépression tout en nous connectant davantage aux personnes qui nous entoure.

Ilios Kotsou est Docteur en psychologie et Maitre de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles, il analyse chaque semaine un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK