Quand Lucio Battisti est coupé au montage

.
. - © Francesco Guidi

Chaque semaine dans Coupé au Montage, Myriam Leroy propose le portrait d'une personnalité dont le parcours ou un pan du parcours entre en résonance avec celui de l'invité. Ce samedi, avec Fabrice Murgia, focus sur le chanteur italien Lucio Battisti.

Réécoutez la séquence:

Julien Doré en est fan, Carla Bruni l'a repris, et c'est une source d'inspiration majeure pour Sébastien Tellier, qui a dit dans le Nouvel Obs : " Je suis tombé amoureux de sa musique, elle a créé chez moi un choc, une révélation : ce fût la fin de mon admiration pour la chanson anglo-saxonne. J’ai réalisé que je n’étais pas obligé de ne chanter qu’en anglais pour faire de la pop et pour exister dans le monde entier. "

Lucio Battisti était à peu près inconnu chez nous, mais en Italie, c'était plus qu'une star, une idole romantique, une icône certes, mais surtout un compagnon, dans le sens " qui accompagne ", un chanteur de charme apprécié à tout âge de la vie, dans les villes et les campagnes, par les intellos et les prolos.

Le jour de sa mort, en 98, un homme politique a eu cette jolie phrase, je cite : "Ses chansons ont été les colonnes sonores de nos premières amours". Battisti avait 55 ans, 22 albums au compteur, et une ribambelle de tubes sirupeux que toutes les familles italiennes ont fredonnées. Comme celui-ci, Emozioni :

Beaucoup disent de Lucio Battisti qu'il était le Johnny Hallyday italien.

Certains pensent qu'il s'apparentait plutôt à Michel Sardou, référence à la suspicion que politiquement, il s'inscrivait à la droite de la droite.

On l'a même soupçonné d'être fasciste. En réalité, Battisti s'intéressait très peu à la politique, et n'était pas l'auteur de la plupart de ses textes. Mogol, son parolier, écrivait des paroles ambigües.

Le divorce des deux hommes sera douloureux, brouillés, dit-on, à cause de la femme de Lucio Battisti qui précipitera sa carrière dans le silence et le secret.

Au début des années 70, le chanteur prend ses distances avec les médias.

Il est épuisé par les tournées, agacé par le monde du show-business et son public de consommateurs. Surtout, il déplore de ne plus pouvoir vivre normalement et sortir dans la rue comme n'importe qui.

Il n'accorde plus d'interviews, ne se laisse plus photographier, débute une sorte d'ermitage, loin des écrans. Il a à peine 30 ans et il déclare " Mieux vaut encore l'huile de ricin, aucune torture n'est supérieure à celle de la télé. "

Etonnamment, son succès ne se dément pas. Il se défend d'avoir fait de son isolement une trouvaille publicitaire, même s'il faut constater qu'au fond, ça marche. Il est à jamais figé dans l'imaginaire collectif avec un physique d'angelot bouclé, on ne l'a jamais vu vieux.

Aujourd'hui encore, on a des doutes sur les causes de son décès. Et 15 ans après sa mort, il a été exhumé pour être brûlé.

Il aura vendu 25 millions d'albums en éternel jeune homme.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK