Pourquoi écoute-t-on toujours les mêmes chansons?

Pourquoi écoute-t-on toujours les mêmes chansons?
Pourquoi écoute-t-on toujours les mêmes chansons? - © siraphol siricharattakul

Parce que nous aimons cela tout simplement ! Et oui, notre cerveau aime la répétition, c'est pourquoi nous chantons souvent les mêmes chansons ou que nous écoutons les mêmes mélodies. 

 

L’amour pour la répétition en musique est un concept inné chez l’être humain!

Nous apprend Nicolas Buytaers dans une séquence qui étonne de Jour Première

 

De nombreuses études attestent que plus nous sommes exposés à une chanson, plus nous allons la retenir et mieux encore, nous allons commencer à l'aimer. Et le responsable de ce constat, n'est autre que notre cerveau, c'est ce dernier qui est sensible à la répétition. Cela en va de même avec la nourriture. Si nous nous rendons souvent dans un même restaurant, nous avons tendance à commander des plats que nous connaissons déjà. Selon des études sur le sujet, il faudrait goûter 10 à 15 fois un aliment que l'on déteste pour commencer à l'apprécier. Il suffit, "simplement", d'habituer son cerveau!

 

En avril 2012, quelques scientifiques d’une université de Londres, ont confirmés que l’être humain est sensible à des chansons dont les structures sont à la fois simples et répétitives. Sur les 5000 chansons étudiées, certaines d’entre elles présentent un détail qui les rends plus attractives... Toujours, un accord, un arrangement, une rythmique ou un mot sans cesse répété !

 

Tout cela, n’a qu’un but, nous maintenir dans notre zone de confort. En effet, la répétition et le fait d’aimer cette répétition nous rassurent. Finalement, ce n'est qu'une sorte de mécanisme de protection du cerveau. Cependant, il est parfois bon de sortir de cette zone de confort !

En musique, une chanson entêtante peut nous pourrir une journée! Pour tenter de l'oublier, voici une technique: Chanter une chanson qui ressemble à l'indésirable qui reste dans votre tête. Le risque? Que cette nouvelle mélodie devienne à son tour trop entêtante et trop présente.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

Recevoir