Pom, Pom, Pom, Pommes... tous en cuisine!

Pom, Pom, Pom, Pommes... tous en cuisine!
5 images
Pom, Pom, Pom, Pommes... tous en cuisine! - © Tous droits réservés

En version sucrées ou salées, petit florilège autour des pommes!

Tour de boudin blanc et pommes, vinaigrette aux noix

2 boudins blancs

2 pommes reines des reinettes ou autres un peu acides

50 g de beurre

Poivre du moulin

Sel

Une salade de blé

30 g de cerneaux de noix

Huile d’olive

Vinaigre de vin rouge

Moutarde forte

Préparer la vinaigrette à votre goût (toujours commencer par le vinaigre et le sel, puis la moutarde et monter à l’huile au fouet).

Concasser les noix, les ajouter à a vinaigrette.

Peler le boudin, le découper en tranches d e4 mm d’épaisseur.

Peler les pommes, enlever le trognon, les découper en 8°

Poêler les pommes au beurre, des deux côtés, réserver.

Faire pareil avec les tranches de boudin, réserver.

Au moment de servir, tiédir les pommes et les boudins, dresser à l’assiette en rond.

Mélanger la salade à la vinaigrette et disposer sur pommes et boudins.

 

Gâteau à la poêle aux pommes

Pour 4/6 personnes

Préparation: 10 minutes

Cuisson 20 minutes

150g de farine

2 oeufs

20cl de lait

3 petites pommes reinettes (ou deux pommes boskoop)
75 g de sucre

1 pincée de sel

1 citron non traité

20 g de beurre

1 pincée de sel

2 cuillères à soupe de sucre glace

Découper les pommes en 8°.

Faire fondre le beurre dans une poêle de 24 cm.

Disposer les pommes en rond et les faire rissoler quelques minutes d’un seul côté.

Dans un grand bol, mélanger les oeufs battus, le sucre, le lait, la farine, le sel. Incorporer au fouet.

Ajouter le zeste du citron, râpé fin.

Mélanger à nouveau et verser la pâte sur les pommes. Cuire 15 minutes à feu doux, de préférence, couvert.

Retourner le gâteau en s’aidant du couvercle.

Cuire l’autre côté, 5 à 10 minutes.

Faire glisser le gâteau délicatement sur un plat de service, laisser refroidir et parsemer de sucre glace avant de servir.

 

Cramique perdu aux pommes, caramel au beurre salé

Pain perdu :

Du reste de pain, de préférence en tranches d’au moins un cm.

(ou du craquelin, ou du cramique, ou de la brioche, etc.)

4 tranches de pain

20 cl de lait

30 g de sucre

2 œufs

Du beurre pour la cuisson.

Fouetter les œufs avec le sucre et le lait.

Y tremper les tranches de pain, égoutter et faire cuire à la poêle des deux côtés.

 

Caramel

80 g de crème fraîche

80 g de beurre demi-sel

200 g de sucre

Disposer le sucre semoule dans un poêlon en y ajoutant un peu d’eau (ou pas d'eau!) et une pincée de sel.

Faire caraméliser sur feu vif en secouant le poêlon par le manche (ne pas mélanger dans le poêlon!, jusqu’à obtention d’une belle couleur blond noisette, puis y incorporer la crème fraîche chauffée.

Remettre sur feu doux, puis incorporer le beurre salé (par petits morceaux) et bien remuer pour homogénéiser la préparation.

Verser ensuite le caramel obtenu dans un bol, et le réserver à température ambiante.

Les pommes

Des pommes

Du beurre !

Enlever le trognon des pommes, les peler et les couper en 8°

Les faire rissoler à feu doux au beurre jusqu’à ce qu’elles soient bien confites.

Servir :

Le pain perdu arrosé de caramel avec les pommes !

 

Magret de canard aux navets glacés au cidre

2  magrets de canard

4-8 navets selon la taille

400 g de cidre brut (40 cl, quoi !)

10 g de sucre

50 g de beurre

sel

poivre du moulin

Les navets :

J’épluche les navets en leur gardant au maximum leur jolie forme et de deux choses l’une, soit ils sont petits et je les laisse entiers, soit ils sont plus gros et je les coupe en deux, voire en 4.

Dans une casserole, ou mieux une cocotte en fonte, je fais fondre le beurre et j’y fais revenir, à feu doux, les navets, quand ça chante tout doucement, après avoir quelque peu retourné les navets afin que le petit bain de beurre les entoure de toutes part , je saupoudre de sucre.

Lorsqu'ils sont bien dorés, j’ajoute d’un coup d’un seul les  40 cl de cidre et je poursuis la cuisson  à feu doux – à couvert - jusqu'à ce que les navets soient cuits (c’est le moment de glisser de quelques lignes vers le bas et d’entamer la préparation des magrets). Là, je rouvre le couvercle, et je laisse bien réduire le petit jus, le miracle du goût il est là !

Je sale et je poivre,  je réserve au chaud.

Les magrets :

Pendant que les navets cuisent, j’incise la peau des magrets et je sale. J’ai dit inciser, pas hacher au couteau, il vous faut pratiquer des entailles peu profondes et rapprochées afin d’obtenir un véritable quadrillage de 0.5 cm de côté (une tolérance spéciale est prévue de 0.4 à 0.6, ni en dessous, ni au dessus !)

Je pose ma poêle (sans revêtement de préférence) sur le feu. Je dépose (oui, à froid) les magrets, côté peau et je les fais cuire à feu doux pendant 9 minutes sans les retourner. J’enlève au fur et à mesure la graisse de canard fondue que je garde précieusement pour y faire revenir (aujourd’hui ou un autre jour, il suffit de la garder au frais dans un bocal) des pommes de terre qui par la magie de la dite graisse se feront sarladaises – avec un peu d’ail haché -. Hop, on se retourne, et je poursuis la cuisson du magret côté viande pendant 5 minutes encore.

Je laisse reposer les magrets 5 minutes, je les poivre et je les sers  tranchés sur assiette chaude avec leurs amis les navets, et un peu de jus….de navet (au cidre)!

Et donc, comme mentionné ci-dessus, on peut y ajouter l’option pommes de terre sarladaises.

 

Gâteau invisible aux pommes

30g + 40g de sucre roux

2 œufs

30 g + 30 g de beurre demi-sel

100 g de farine

1 sachet de levure chimique

1 cuillère à café de cannelle moulue

130g de lait

1 kg de pommes fermes

Fouetter les œufs avec 30g de sucre roux jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter 30g de beurre fondu, puis ajouter la farine, la levure et la cannelle. Délayer avec le lait jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Préchauffez le four à 180°C.

Laver les pommes et les couper en 4. Epépiner, peler et couper des tranches les plus fines possible. On peut le faire à la mandoline ou au couteau, mais il faut que ce soit fin.

Mélanger ensuite les pommes tranchées à la préparation.

Beurrer généreusement un moule avec les 30 g de beurre restant et saupoudrer de 40 g de sucre roux.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pendant 50 minutes à 180°C.

Laissez tiédir avant de démouler. Miam!

Recettes concoctées et approuvées par l'ami Carlo De Pascale!

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK