[PODCAST] Plan B: L'accord de gouvernement flamand (Episode 3)

[PODCAST] Plan B: Les institutions politiques complexes (Episode 1)
[PODCAST] Plan B: Les institutions politiques complexes (Episode 1) - © Tous droits réservés

Dans le podcast Plan B, les journalistes Ivan De Vadder (VRT) et Alain Gerlache (RTBF) partent chaque semaine à la recherche des différences et aussi des ressemblances entre la Flandre et la Belgique francophone.  Une semaine en néerlandais à propos de la Wallonie et de Bruxelles, la semaine suivante en français à propos du Nord du Pays. Le but, c’est de mieux se connaitre sans pour autant promouvoir une quelconque vision de l’avenir du pays. Tous les domaines de l’actualité seront abordés.

Plan B est une coproduction RTBF-VRT disponible sur les plateformes des deux médias.

​​​​​​​Episode 3

Dans ce troisième épisode de Plan B, Alain Gerlache (RTBF) explique comment l’accord de gouvernement flamand est accueilli au Sud du Pays. Face à Ivan De Vadder (VRT) il explique qu’après une certaine l’ironie suscitée par le fait que la Flandre est la dernière entité fédérée à se doter d’un gouvernement, c’est plutôt l’indignation que cet accord provoque. Beaucoup d’observateurs francophones considèrent que ce texte porte la marque du Vlaams Belang. Cela inquiète en Wallonie et à Bruxelles et fait s’envoler les deniers espoirs qui pouvaient encore exister chez certains de retourner à une Belgique unitaire. 

 

In de derde aflevering van Plan B legt Alain Gerlache (RTBF) uit hoe het Vlaamse regeerakkoord ontvangen is Franstalig België. Naast het leedvermaak bij sommige waarnemers (omdat de Vlaamse regering als laatste van de drie gewesten klaar is), valt vooral de ophef op rond de toon van het akkoord. Volgens veel Franstalige waarnemers heeft Vlaams Belang aan dit akkoord meegeschreven. En dat boezemt angst in.

Gerlache legt uit hoe dit akkoord de laatste hoop van sommigen heeft ingeslagen om ooit terug te kunnen keren naar dat unitaire België.

 

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK