[PODCAST] Demain, Trump ou Biden ? L’angoisse des Américains de Belgique

Ils sont des milliers à vivre en Belgique, ces Américains expatriés ou à la double nationalité. Enseignant, pensionné, étudiant, employé, nous avons été à leur rencontre, pour savoir comment ils vivent ce moment très particulier de la fin du mandat présidentiel de Donald Trump.

Ils posent sur les Etats-Unis un regard décalé, à la fois européen et américain, tendre et critique sur ce pays si puissant, mais malade, et pas que du covid.

Ceux que nous avons interrogés nous ont surtout confié leur immense inquiétude pour les Etats-Unis, aujourd’hui et demain.

Episode 1: Augustus Bruender : le spectre d’une guerre civile

Augustus Bruender est professeur d’anglais. Il se sent en sécurité en Belgique, alors qu’aux Etats-Unis, policiers et civils règlent les problèmes en ouvrant le feu.

Ses amis là-bas l’ont prévenu : l‘après-élection présentielle pourrait déboucher sur une guerre civile entre pro et anti-Trump. Qui que soit le vainqueur.

Episode 2 : Terence et Timothy Edison: les jeunes aussi sont divisés

Nés en Belgique de père américain, Terence et Timothy Edi son restent branchés sur les Etats-Unis, un pays qui les enthousiasme toujours, même après quatre années " horribles " de présidence Trump.

Ils ont voté Biden faute de mieux, pour dégager " le menteur compulsif " de la Maison-Blanche.

 

Episode 3 : Gwendolyn Bailey : « réfugiée climatique » venue du Texas

Gwendolyn Bailey est venue en Europe étudier les Sciences environnementales. Dans son Texas natal, état pétrolier et conservateur, le débat climatique est quasi impossible. Active au sein de l’American Club of Brussels, elle compte s’installer à long terme en Belgique.

Episode 4 : Daniel Dumas : une surprise reste possible

Ancien cadre d’IBM, Daniel Dumas vit depuis 45 ans en Belgique. Il garde un lien affectif étroit avec son pays d’origine, même s’il se dit aujourd’hui triste quand il voit son évolution. De nombreux partisans de Donald Trump taisent leur préférence politique, y compris au sein de sa famille. Une réélection reste possible.

Episode 5 : Justine Tkachenko : le tabou de la politique dans la famille

Arrivée en France comme jeune fille au pair, Justine Tkachenko est finalement restée en Europe et s’est installée en région liégeoise. Elle constate jusque dans sa famille la division provoquée par la présidence de Donald Trump, même si la politique reste aux Etats-Unis un sujet largement tabou.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK