"Plus on rit, plus on rit" : et si on essayait le yoga du rire?

"Plus on rit, plus on rit" : et si on essayait le yoga du rire?
"Plus on rit, plus on rit" : et si on essayait le yoga du rire? - © Le yoga du rire

Rions ensemble. Car rire est bon pour la santé. Aujourd'hui, de plus en plus de propositions permettent de se soigner par le rire, c'est le cas du yoga du rire. Que permet le rire dans la société et comment se redonner envie de rire? Réponses avec Paul Flasse et Jean Van Hemelrijck.

Le yoga du rire nous permet de retrouver notre rire d'enfant. L'idée est de se retrouver en groupe, pour rire ensemble, avec les autres, en même temps. A partir d'une série d'exercices et de respirations, on va mettre le corps en mouvement et produire du rire sans raison. 

Des mises en situation bien précises vont conduire au rire et provoquer la sécrétion d'endorphines. Le corps va ainsi se détendre, lâcher prise et le vrai rire va revenir à la surface. En pratiquant ensemble ces exercices, on va pouvoir retrouver le vrai rire.

"Plus on rit, plus on rit", c'est la formule magique de Paul Flasse, animateur d'un club de yoga du rire. C'est donc une question de pratique, de volonté et de lâcher prise.


Pourquoi rire nous fait-il du bien ?

Le rire nous fait du bien parce qu'il nous permet de déconnecter de notre vie quotidienne, explique Jean Van Hemelrijck. "Il fait éclater les choses : on éclate de rire, nos certitudes, nos vérités, notre rapport au temps qui passe, tout vole en éclats et on se récupère un peu dans un présent, un peu dégagé, un peu à l'abri."

Le rire est nécessaire, sans lui, on serait prisonnier du monde. On arrête pour un moment de se prendre pour des gens sérieux, on se décale un peu de ce monde qui n'est qu'une construction. Le rire est donc un outil qui nous permet de regarder le monde avec un peu plus de détachement.

Notre histoire commence bien avant notre naissance. On nous raconte notre identité, notre appartenance, on nous inscrit dans le temps qui passe. Nous sommes des êtres d'histoires. Toutes les vérités qu'on nous raconte ne sont jamais que des histoires. Une blague n'est qu'une histoire parmi d'autres. Mais on n'est parfois pas en phase avec ces histoires, on n'a pas envie de les croire.

La fonction première de l'histoire comique est de nous faire oublier, de faire voler nos mémoires en éclats.


Peut-on apprendre à avoir de l'humour ?

Pour Jean Van Hemelrijck, oui, on peut apprendre l'humour. Le sourire du nourrisson naît de l'apprentissage et on cherche ensuite à le produire, par la relation.

Si on réagit parfois peu à une blague, c'est peut-être parce qu'il y a des gens qui racontent mal les blagues, mais aussi parce qu'il y a des moments où on n'est pas prêt à les entendre. Raconter des blagues dans des situations dramatiques peut être salvateur, "ça met un peu d'aération, ça ouvre un peu l'esprit."


Une pratique en développement

Le développement de cette pratique du yoga du rire montre que les gens se rendent compte qu'ils ne rient plus assez, mais montre aussi qu'ils osent y aller. Le rire crée un sentiment d'appartenance. 

Parmi les participants, on trouve autant de gens qui vont mal et se sentent tristes que de gens qui aiment rire et souhaitent partager des moments joyeux. Tous les âges, tous les sexes, tous les milieux sociaux, tous les états d'esprit se retrouvent lors de ces séances.

Les gens qui ont perdu le rire, au début, ont parfois du mal à le retrouver, mais le groupe va être porteur et va les aider.

Les séances commencent par des rythmes, puis par des sons accompagnés de battements des mains. Cet exercice est accessible aux plus timides, qui vont peu à peu rentrer dans le mouvement et dans la dynamique de groupe, en douceur et dans le respect.

Les mises en situation conduisent ensuite au rire, en alternance avec des respirations inspirées du yoga. La séance se termine par une méditation du rire et une relaxation au sol, une visualisation.

Des ateliers en milieu professionnel sont aussi organisés pour améliorer le bien-être au travail et favoriser une meilleure qualité relationnelle.

Pour en savoir plus, rdv sur le site Le Yoga du rire

Donald Trump a-t-il de l'humour ? Écoutez ici la réponse de Jean Van Hemelrijck.