Photovoltaïque: l'accord entre l'UE et la Chine critiqué par les industriels européens

L'accord Chine-UE sur le photovoltaïque critiquée par les industrieles européens
L'accord Chine-UE sur le photovoltaïque critiquée par les industrieles européens - © Flickr-Jon Callas

Il n'y aura pas de surtaxe européenne sur les importations chinoises de panneaux photovoltaïques. Le commissaire européen au commerce Karel De Gucht a trouvé un compromis avec les exportateurs de panneaux chinois. La majorité des exportateurs chinois s'engage à ne pas vendre sous un seuil plancher. Mais la mesure est déjà critiquée par les industriels européens.

Le compromis passe par l'engagement des producteurs chinois de ne pas vendre de panneaux photovoltaïques en dessous d'un prix plancher - soit 56 centimes d'euros par watt - et à ne pas écouler plus de sept gigawatts par an. Tout volume supérieur à ceux de l'accord sera soumis aux droits de douane de 47% imposés par la Commission européenne début juin.

Le commissaire au commerce Karel De Gucht s'est félicité de l'accord qui conduira, dit-il "à un nouvel équilibre du marché à des prix durables". L'enthousiasme est moins perceptible chez les industriels européens qui avaient saisi la Commission de l'enquête anti-dumping. Pour eux, l'accord est exactement au même niveau que la situation actuelle.

Qui plus est, le plafond de sept gigawatts ne représente pas une broutille mais bien 70% du marché européen du solaire. Le groupement des industriels européens ProSun menace même la commission de saisir la justice européenne si le compromis est accepté car il doit encore être avalisé par la Commission dans son ensemble.

Africa Gordillo

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK