"Parfois il n'y pas de vraie raison à une séparation, c'est l'anarchie du coeur, l'étrangeté du retour du passé" David Foenkinos

Le romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur français David Foenkinos était l'invité de Jérôme Colin pour son nouveau roman "Deux soeurs" (Gallimard). Sur fond de séparation, de reconstruction, d'amour, l'histoire de Mathilde, qui doit tout faire pour ne pas "mourir" après la rupture.

 

3 images
"Parfois il n'y pas de vraie raison à une séparation, c'est parfois l'anarchie du coeur, l'étrangeté du retour du passé" © Tous droits réservés

Du jour au lendemain, Étienne décide de quitter Mathilde, et l'univers de la jeune femme s'effondre. Comment ne pas sombrer devant ce vide aussi soudain qu'inacceptable? Quel avenir composer avec le fantôme d'un amour disparu? Dévastée, Mathilde est recueillie par sa sœur Agathe dans le petit appartement qu'elle occupe avec son mari Frédéric et leur fille Lili. De nouveaux liens se tissent progressivement au sein de ce huis clos familial, où chacun peine de plus en plus à trouver un équilibre. Il suffira d'un rien pour que tout bascule... 

 

Comment se remettre d'une rupture, quand le couple était notre unique horizon ?

Dans son livre, le personnage de Mathilde tente donc de se reconstruire après cette rupture qu'elle vit comme un effondrement de tous ses repères. Le livre aborde à travers son histoire la question de la reconstruction, de l'après, de la douleur que nous impose l'amour. Les questions que le livre soulèvent c'est également notre faculté à nous oublier, à vivre notre amour éperdument sans aucun précaution et de la brutalité de la vie lorsque tout s'arrête.

" Si tu me quittes, je vais mourir" 

Le livre traite à travers le regard de Mathilde de cette question fondamentale: "En quoi nos histoires d'amour, le regard de l'autre, sa présence peut-il nous donner une raison de vivre ?"

"Tomber amoureux, c'est bien tomber

La rivalité entre soeurs

Étienne quitte Mathilde, quitte l'appartement, mais Mathilde ne peut plus vivre dans le souvenir permanent de son ex-relation. Elle est comme prisonnière, car chaque endroit lui rappelle sa douleur et son ancien amour. Elle va donc s'installer chez sa soeur, sa soeur qui nage dans le bonheur entre son mariage et son bébé. Une réalité et un bonheur dont il est assez dur de se réjouir pour Mathilde vu sa situation personnelle.

Comment vivre la rivalité fraternelle ? Comment ne pas être jaloux du bonheur de sa famille ? Quand on vient de la même source, pourquoi nos destins prennent-ils des directions opposées ?

Le livre de David Foenkinos aborde également ces thèmes liés à la conception du bonheur, faut-il une grande maison, 4 enfants, 1 lave-vaisselle, pour être heureux ? Comment accepter le bonheur de l'autre quand on est soi même complètement détruit ?

Deux soeurs disponible aux Éditions Gallimard.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK