"Mon cafetier", un café supérieur aux valeurs durables

Et si vous vous décidiez à consommer du bon café ? Pour le prix du café en capsule, il vous est maintenant possible de bénéficier d’une livraison mensuelle de café en grains fraîchement torréfiés en plus de la location d’une machine expresso à moulin intégré. C’est le projet d’Emmanuel van der Plancke, "Mon cafetier", l’un des lauréats du concours Greenlab 2017. Il est l’invité de Véronique Thyberghien dans Tendances Première.

Ingénieur de formation avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de l'informatique et des télécommunications, Emmanuel van der Plancke a décidé de changer totalement d’orientation en lançant son projet personnel. "Mon cafetier" combine à la fois la recherche d’un café de qualité, bio, durable et équitable et la volonté de le proposer à un prix raisonnable. Si le café parle à tout le monde, un bon café, lui, n’est pas à la portée de n’importe qui. "Beaucoup de gens pensent que si vous avez une bonne machine et un bon café, vous appuyez sur un bouton et voilà le travail. Or, il s’avère que pour faire un bon café, il faut suivre une bonne recette. Il existe ce qu’on appelle "le triangle d’or du café" qui prend en compte le temps d’extraction, la quantité de café en grains et la longueur en tasse que vous voulez obtenir." explique Emmanuel van der Plancke.

Pour le prix d'une capsule ou d'un pad, on pourrait au moins avoir un bon café!

Si le projet est ambitieux, c’est qu’un grand nombre d’entreprises se procurent un café de mauvaise qualité et ont le désir d’améliorer leur manière de consommer en tenant compte des aspects économiques et écologiques. Ce service, sous forme d’abonnement, livre aux particuliers ou aux petites entreprises. "Le but est de proposer un café dont on connait la provenance, qui a subi un vrai traitement et qui est accompagné d’une machine faite expressément pour le café qu’on conseille" soutient Emmanuel van der Plancke, avant de poursuivre "On sélectionne un café bio et équitable, histoire de rester cohérent avec les objectifs de l’entreprise. C’était un véritable défi parce qu’on a sélectionné des grains qui sont cotés par la SCA, la Speciality Coffee Association, qui a pour mission de promouvoir un café supérieur en décernant des labels de qualité."

À la manière de Netflix ou encore de Spotify, "Mon cafetier" propose un service satisfait ou remboursé. Dans ce cas-là, pourquoi s’en priver ? Selon Emmanuel van der Plancke : "À partir de 4 cafés par jour, votre café vous revient à moins cher que des cafés en capsule." Une initiative bruxelloise qui propose un café qui allie le durable à l’économique, what else ?

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK