Mémoires de Barack Obama : gros succès en vue pour l'ancien président

Mémoires de Barack Obama : gros succès en vue pour l'ancien président
2 images
Mémoires de Barack Obama : gros succès en vue pour l'ancien président - © Tous droits réservés

Sortie en fanfare aujourd’hui du nouveau livre de l’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama " Une terre promise " est le premier tome de ses mémoires. On le présente déjà comme un énorme succès de librairie, voire même comme la plus grande vente à prévoir de l’année. Analyse de Carine Nooten

 

 

3 millions et demi d’exemplaires vont être mis en vente aujourd’hui, les commentateurs se demandent si cela suffire !

Le livre figurait déjà en tête du top 10 des pré-ventes depuis deux semaines et les imprimeries américaines ne pouvaient pas s’engager à tout livrer à temps ici, alors les éditeurs ont du se tourner vers des imprimeries en Allemagne pour pouvoir imprimer 1/3 des exemplaires!

Heureusement, les ouvrages ont traversé l’Atlantique à l’heure. Donc oui, on s’attend ici aux Etats-Unis à la meilleure vente littéraire de l’année. Et surtout, à ce qu’elle éclipse les sorties de nombreux autres titres.

L’attente des lecteurs est tellement grande qu’une librairie à Washington a même décidé d’ouvrir à minuit pour commencer à vendre les exemplaires du livre dès les premières minutes du jour de la sortie officielle, on n’avait pas vu ça depuis les sorties des Harry Potter ici!

A quoi peut-on s’attendre ? 

Alors ce livre, ce sont 768 pages qui couvrent le premier mandat de Barack Obama, depuis son  élection à la Maison Blanche jusqu’à après la mort de Ben Laden. L’éditeur promet des secrets de salles de crises, des détails d’opérations militaires.

Il promet aussi des confidences de l’ancien président alors qu’il devait, rappelez vous, remettre le pays sur les rails après une crise financière sans précédents ou qu’il lançait l’idée de son Affordable Care Act, la loi sur la protection des patients et pour des soins abordables, cette loi qui est devenue un pilier de sa politique.

L’ancien président revient aussi en fin d’ouvrage sur ses impressions de la montée de Donald Trump dans le paysage politique d’alors. Il raconte comment le supposé millionnaire a nourri la polémique et semé le doute sur sa citoyenneté américaine, ce qui l’a poussé à finalement publier son acte de naissance. Et Barack Obama va plus loin, et se rappelle comment il a ridiculisé Donald Trump lors du diner annuel des correspondants de presse,  ce qui n’a pas mis à mal son inquiétude pour autant. Il se rappelle : 

 Ce dont j'étais sûr, c'est qu'il savait faire le spectacle, et que, en 2011, aux Etats-Unis, cela constituait en soi une forme de pouvoir. La monnaie avec laquelle commerçait Trump, quoique superficielle, semblait prendre chaque jour un peu plus de valeur.

Il faudra attendre le, ou les volumes suivants, pour couvrir son second mandat.

 

Deux semaines après l’élection présidentielle… un hasard? 

En tous cas, de la délicatesse de la part de Barack Obama et son équipe d’édition à l’égard de son ancien vice président.

Joe Biden, candidat aux élections présidentielles de 2020. Car en année d’élections, il est particulièrement difficile de déterminer une bonne date de sortie pour un ouvrage politique.

Car il y a des passages où Joe Biden et ses stratégies, ses choix, sont évoqués, par exemple, il avait conseillé à l’ancien président américain de ne pas passer à l’assaut des quartiers supposés de Ben Laden. Il apparaît comme très précautionneux et cela aurait pu être montré comme une faiblesse du candidat Biden si ces pages avaient été publiées avant l’élection. Même si Barack Obama ne tarit pas d’éloge à l’égard de son ancien collaborateur, on sait leur attachement… et qu’il loue son sang froid et ses capacités à prendre de la distance en situation de crise.

 

Ce timing est également courageux, car imaginez, si Joe Biden avait perdu l’élection il y a deux semaines! Cela aurait pu peut être jouer en la défaveur des ventes du Une Terre promise. 

 

Michelle et Barack : un couple en or pour les éditeurs 

Succès d'édition annoncé, c'est aussi une manne pour Barack Obama qui a touché une avance plus que conséquente : 

60 millions de dollars!

Ce n’est que son 4e ouvrage pour son premier, il avait reçu une avance de 40.000$: dans le monde de l’édition, il se chuchote que c’est la plus importante progression entre deux avances versées à un même auteur! 

Mais certains diront que c’est une somme justifiée si l’on se base sur les succès que rapportent le couple Obama à leurs éditeurs. " Devenir " (Becoming en anglais), de son épouse Michelle, s’était vendu à 10 millions d’exemplaires les 6 premiers mois! Ça a été la meilleure vente d’un livre politique de toute l’ère Trump.

C’est en tous cas une bonne nouvelle pour les librairies américaines, dont les ventes ont chuté de 30% en cette année de Covid et qui comptent sur cette sortie pour booster leur chiffre d’affaire en cette fin d’année. 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK