Mein Kampf, histoire d'un livre - Emission du samedi 04.05.2013

Mein Kampf - Hitler
Mein Kampf - Hitler - © Tous droits réservés

Ce samedi, Une page d'histoire évoque le destin de l'un des grands best-sellers du XXe siècle, un livre que l'on voudrait pourtant effacer des mémoires: Mein Kampf. En 1923, après un putsch manqué, le jeune Adolf Hitler se retrouve en prison. Il met cette incarcération à profit pour consigner sur le papier ses idées, ses projets, ses théories. Le livre aura pour titre Mein Kampf et deviendra la ‘bible nazie’. Sous le IIIe Reich, il s'en vend 10 à 12 millions d'exemplaires en Allemagne. Un jour de 1938, Hitler confie: “Si j'avais deviné qu'un jour je deviendrais chancelier, jamais je n'aurais écrit Mein Kampf”. Ce livre, c'est son programme noir sur blanc, diffusé à des millions d'exemplaires à travers le monde dès 1925. Et pourtant, personne ne semble y avoir cru. En tout cas, personne n'a arrêté Adolf Hitler dans ses sinistres projets… Un livre peut-il être responsable d'une guerre et d'un génocide? C'est l'histoire de Mein Kampf.

Christine Masuy évoquera l'histoire de Mein Kampf avec Antoine Vitkine.

Antoine Vitkine, Mein Kampf, histoire d'un livre, Flammarion.

 

Sources des séquences :

TEASER : Premier discours d’Hitler devant le Reichstag en 1933/ extraits du reportage “Mein Kampf, c’était écrit” d’Antoine VITKINE • ILLUSTRATION 1 : discours d’Hitler à la jeunesse / chant patriotique • ILLUSTRATION 2 : discours d’Hitler contre les juifs/ Extraits de “Mein Kampf, c’était écrit” d’Antoine VITKINE avec les interventions de: Fabrice Dalmeda, Georges Loinger, Edward Russon, Josselin Bordat • ILLUSTRATION 3 :  Discours d’Hitler à Nuremberg en 1934 / Extraits de “Mein Kampf, c’était écrit” d’Antoine VITKINE avec les interventions de: Fabrice Dalmeda, Georges Loinger, Edward Russon, Peter Reichel • MUSIQUE DE FIN : Wagner, “les maîtres chanteurs de Nuremberg ", prélude pour orchestre.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK