MédiaTIC : L'information à la télévision, l'irrésistible ascension de l'infotainment

Siège de CNN à Atlanta
Siège de CNN à Atlanta - © Belga

L'actualité des médias et des nouvelles technologies avec Alain Gerlache.

La chaine info américaine CNN va bouleverser sa grille de programmes. Pour son nouveau patron, le public a changé et la chaine doit s’adapter.

Une semaine après son entrée en fonction, Jeff Zucker a déjà procédé à de profonds changements. Le plus symbolique, c’est le retour du célèbre " This Is CNN " prononcé comme dans la Guerre des Etoiles, avec la voix à la Darth Vador.

Extrait

Bon, ça c’est pour le branding, l’affirmation de la marque. Le reste, c’est un grand coup de balais : émissions, présentateurs, le changement n’épargne rien, ni personne. Pas même la ligne éditoriale de la chaine lancée il y a maintenant 33 ans par Ted Turner.

Mais depuis lors, les choses ont bien changé. Des chaines rivales étrangères ont vu le jour comme la BBC ou Al Jeezera qui s’apprête aussi à lancer une déclinaison spécialement destinée aux Etats-Unis.

La concurrence est donc aussi plus rude aussi sur le marché américain.

C’est même là que la situation est devenue la plus problématique pour CNN. Son audience ne cesse de reculer. La raison avancée, c’est que le public a changé, tout comme sa manière de s’informer. C’est sans doute difficile à concevoir pour ses opposants, mais CNN continue à privilégier l’information. Le problème comme le dit un observateur, c’est qu’aujourd’hui, les Américains ne veulent plus d’infos. Ce qu’ils veulent, ce sont des personnalités, des opinions et du spectacle.

Les gens se tournent donc vers des chaines engagées : Fox News à droite et MSNBC à gauche. Entre les deux, CNN se cherche. La chaine va dorénavant délaisser les analyses et privilégier l’infotainment, ce mélange d’info et d’entertainment, de show. Une manière plus accrocheuse de traiter l’actualité. Elle va aussi mettre en avant des journalistes aux opinions tranchées comme par exemple le britannique Piers Morgan qui a fait beaucoup parler de lui récemment en s’engueulant littéralement à l’antenne avec un représentant du lobby des armes à feu.

Extrait

Ce n’était donc pas un dérapage, c’est une nouvelle ligne de conduite censée répondre aux évolutions du goût du public.

Exactement. Et ce n’est pas propre aux Etats-Unis. En France par exemple, les chaines d’info continue ont été très critiquées par les partisans du mariage pour tous. Lors de leur grand rassemblement du 24 janvier, ce n’est pas leur manif qui a fait la Une, mais l’arrivée de la course en solitaire, le Vendée-Globe. Une plainte a même été déposée devant le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Mais le débat mérite sûrement une instance beaucoup plus large.

@AlainGerlache #médiaTIC

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK