Libérer les femmes, changer le monde. Le féminisme des années 1970 en Belgique - Expo au Musée BELvue

.
2 images
. - © Tous droits réservés

Le musée BELvue est fermé selon les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Maos il rouvrir le 18 mai prochain... si tout va bien. Cette expo sera prolongée jusqu'au 30 août !

“Filles de vingt ans, travailleuses d’usine et d’ailleurs, mères de famille, femmes âgées redressent la tête et secouent leurs chaînes”  (Front de Libération des Femmes, 1973)

Au début des années 1970, les féministes sont dans la rue. Donnant un nouveau souffle à d’anciennes revendications, elles exigent pour les femmes l’égalité dans la famille, à l’école, au travail et dans la loi. Elles portent aussi un nouveau regard sur le corps, dénoncent les préjugés et les violences sexistes et réclament une sexualité épanouie et le droit de maîtriser sa fécondité.

Leur militance est jeune et dynamique : elles écrivent, s’assemblent, manifestent et organisent des actions joyeuses et tapageuses dans l’espoir d’une société solidaire, égalitaire et épanouissante pour tous et toutes.

À travers les combats des féministes des années 1970, l’exposition "Libérer les femmes, changer le monde. Le féminisme des années 1970 en Belgique"  nous plonge dans un passé pas si lointain où les femmes n’avaient pas les mêmes droits que les hommes.

 

Une expo à voir au Musée BELvue (Place des Palais à Bruxelles) du 20 février au 24 mai 2020.

 

L'expo et ses thématiques

Grâce à de nombreux documents suggestifs, elle nous invite à réfléchir aux fondements d’une société égalitaire mais aussi aux obstacles à l’égalisation des droits. Car malgré d’indéniables progrès, de nombreuses revendications des années 1970 sont encore aujourd’hui d’une brûlante actualité.

À travers le féminisme des années 1970, l’exposition aborde plusieurs thématiques sur l’histoire des mouvements sociaux et la démocratisation de la société des années 1960 à nos jours :

  • Les mouvements contestataires des années 1960-1970 réclament une société égalitaire et juste, pacifique et respectueuse de l’environnement, fondée sur la solidarité quelles que soient les différences de sexe, de classe, de statut familial, d’orientation sexuelle ou de couleur de peau.
  • Les conditions indispensables à l’émancipation des femmes : la libération du corps et de la sexualité (droit à l’éducation sexuelle, à la contraception et à l’avortement et à l’homosexualité), la répartition équitable des tâches familiales et ménagères, l’égalité dans le monde professionnel et politique, la lutte contre les violences physiques et sexuelles.
  • Les modes d’action citoyenne en marge de la vie politique : les initiatives spontanées et tapageuses qui attirent l’attention des médias, les actions favorisant une prise de conscience collective et l’entraide entre femmes, la reconstruction des savoirs, le tissage de liens forts avec d’autres mouvements en Belgique et à l’étranger.
  • À travers une brève chronologie de l’évolution des lois, l’égalisation des droits des hommes et des femmes de 1945 à nos jours.

Infos pratiques

  • Musée BELvue, Place des Palais 7, 1000 Bruxelles
  • Entrée gratuite
  • Visite en groupe (avec ou sans guide) sur réservation
  • Livret-parcours pour les enfants entre 10 et 12 ans

Plus d'infos sur le site de la Musée BELvue.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK