Les Quatre Saisons de Jean-Michel Javaux : "Ma buvette, c’est mon baromètre"


Plus de 10 ans déjà que Jean-Michel Javaux a quitté les ors de la politique fédérale. Parti sans se retourner, parce que son "amoureuse" avait un projet professionnel et que son travail, à lui, avait pris beaucoup (trop) de place, Jean-Michel Javaux a ralenti. Mais sans lâcher la politique pour autant : devenu bourgmestre d’Amay en 2006, il a été réélu 2 fois depuis et se trouve aujourd’hui à la mi-temps de son dernier mandat à la tête de sa commune. En 2013, il a été nommé président du Conseil d’administration de Meusinvest, rebaptisé Noshaq, un fonds d’investissement liégeois lié à la galaxie Nethys.

À 53 ans, et malgré sa popularité à l’intérieur de son parti comme dans le public (en témoigne sa première place dans une consultation ludique concernant le casting du gouvernement Vivaldi), Jean-Michel Javaux n’a jamais été ministre. Et il ne le sera sans doute jamais. Au cours de cet entretien en mode "Quatre Saisons", l’écologiste détaillera son rapport à un destin ministériel qui lui a échappé, tout en ayant conscience que la politique vous empêche, parfois, de vivre certaines choses, quitte à le regretter plus tard…

En politologue diplômé de l’ULB, spécialisé en relations internationales, Jean-Michel Javaux estime que depuis 20 ans, notre monde a connu trois grandes crises majeures. Et que la dernière, celle du coronavirus, doit nous encourager à soutenir les secteurs essentiels. Celui qui a été touché par le COVID-19 estime "qu’il faut beaucoup d’humilité pour débriefer" et rend hommage aux experts.

Toujours animé par la "verdurisation" de nos sociétés, par le développement de la province de Liège, Jean-Michel Javaux attend avec impatience de pouvoir retrouver ses copains "du foot" : son équipe est à l’image de la société, ainsi, dit-il, "je peux prévoir à 2-3% près le résultat des élections : ma buvette, c’est mon baromètre."

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK