Les lois naturelles de l'enfant : une pédagogie qui ouvre le champ des possibles

Les lois naturelles de l'enfant
Les lois naturelles de l'enfant - © Pixabay

Depuis la sortie de son livre Les lois naturelles de l’enfant, Céline Alvarez a touché de nombreux pédagogues en Belgique. Mais comment mettre en pratique cette philosophie sur le terrain ? Exemple avec Marie Henry qui tente l’expérience d’une pédagogie respectueuse du fonctionnement de l’enfant.

Céline Alvarez a repris et développé les travaux du Dr Maria Montessori, qui avait, dès 1907, ouvert la voie d’une démarche scientifique basée sur la connaissance du développement humain. Elle les a enrichis avec les avancées scientifiques contemporaines, notamment en psychologie cognitive comportementale, en neurosciences cognitives, affectives, sociales, en linguistique. Elle a travaillé en particulier sur le développement des compétences exécutives et de la reliance sociale.


Une recherche d'autre chose

Marie Henry est jeune enseignante depuis 5 ans, actuellement en poste en 1e primaire à l'école Saint-Antoine à Forest. Depuis trois ans déjà, elle se remettait en question, parce qu'elle dépensait une énergie folle pour peu de résultats.

Après s'être intéressée à diverses formations, elle est tombée sur l'ouvrage de Céline Alvarez et sur l'accompagnement qui était mis en place en octobre dernier. Ces 8 journées de formation ont été essentielles pour elle, même si les livres et le site de Céline Alvarez étaient déjà très instructifs en eux-mêmes.

Elle a pris seule cette initiative mais l'école a rapidement suivi. Céline Alvarez est d'ailleurs venue tourner sur les lieux, suscitant l'intérêt des parents comme du corps professoral.


Les grands changements

En pratique, le premier grand 'chamboulement' consiste à remanier entièrement la classe, à trier le matériel, à se débarrasser, à regret parfois, de choses dont on sait qu'on n'aura en principe plus besoin.

Ce désencombrement permet de repartir sur des bases neuves, que ce soit matériellement et personnellement. "Ma formation ne correspond pas du tout à ce que je mets en pratique maintenant. J'ai été aussi formatée quand j'étais enfant. Il a vraiment fallu casser tous ces codes pour aller vers quelque chose de plus naturel et donc finalement de plus facile."

Ensuite, les enfants arrivent dans un environnement autre et entraînent l'enseignant dans le changement. Leur retour positif immédiat est enthousiasmant et encourageant. Le cheminement dans cette expérience se fait ensemble, élèves et enseignant, tous au même niveau.

"C'est un chamboulement pour tous. Mais les enfants ont cette facilité de se mettre vite au travail et de nous emporter. Il faut simplement lâcher les rênes et leur faire confiance."

Aujourd'hui, Marie Henry n'est plus un 'maître', elle est un 'guide'. Elle est là pour allumer des petites lumières. Les enfants font confiance directement, on retrouve des sourires qu'on avait perdus, une motivation perdue.


Des réactions positives à tous niveaux

La réaction des parents est très positive. Ils voient que leurs enfants ont envie de venir à l'école et sont plus autonomes à la maison aussi. Ils ont été porteurs du projet également.

Marie Henry travaille sur l'autonomie et sur les fonctions exécutives, qui sont les bases de l'apprentissage : la mémoire de travail, la flexibilité cognitive. Elle a commencé par travailler l'autonomie et la lecture pendant quelques mois, laissant temporairement de côté les mathématiques, l'éveil et les autres notions, qui ont été rattrapés plus tard.

"Cette pédagogie permet de différencier vers le haut : on ouvre les champs et leur curiosité fait le reste. Ils vont s'intéresser à plein de choses et ne sont pas freinés dans leur intérêt."

C'est de la joie qu'on apprend le mieux. Les élèves qui sont dans sa classe sont joyeux, curieux, ils ont beaucoup de respect, s'entraident énormément.

Les éventuels doutes de la direction sont balayés par les résultats. Marie Henry se sent soutenue. Les mentalités changent, avec beaucoup de remises en question, et, dans deux ans, un bilan sera fait de la mise en pratique de cette pédagogie.

Plus d'infos sur le site de Céline Alvarez 
et dans le podcast de Tendances Première, ici

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK