Les Éclaireurs :Antiquité grecque, Bien-être psychosocial et Poissons demoiselles

Fabienne Vande Meerssche
7 images
Fabienne Vande Meerssche - © Tous droits réservés

Ce samedi  Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) recevra dans Les Eclaireurs (#LesEclaireursRTBF) trois nouveaux Chercheurs : Charles Doyen,  Chercheur qualifié du F.R.S.–FNRS à l’UCLouvain (littérature grecque et pratiques comptables dans le monde grec ancien) ; Bruno Frédérich Maître de Conférences au Département de Biologie, Écologie et Évolution de l’Université de Liège (Zoologie & Morphologie évolutive)  et Valérie Flohimont, docteur en droit de la KU Leuven, spécialisée en droit social et bien-être au travail, directrice du centre interdisciplinaires Vulnérabilités et Sociétés de l’Université de Namur. 


Direct : samedi 8 décembre 2018 – 13h10’
REDIFFUSION : dimanche 9 décembre 2018 – 23h10’

Charles Doyen

Charles Doyen est Chercheur qualifié du F.R.S.–FNRS et Chargé de cours à l’UCLouvain, où il enseigne la littérature grecque, l’épigraphie grecque et la numismatique antique. Licencié en langues et littératures classiques (2004) et docteur en langues et lettres (2009), il a été successivement Aspirant (2005–2009) et Chargé de recherches (2009–2013) du F.R.S.–FNRS, avant de devenir Chercheur qualifié (2013–). Il fut notamment titulaire de la Chaire Francqui au titre belge à l’Université de Namur (2013), Maître de conférences invité à l’École Pratique des Hautes Études (2015) et CHS Fellow in Hellenic Studies à Harvard University (2015). Ses recherches actuelles portent sur la métrologie pondérale et les pratiques comptables dans le monde grec ancien.

Depuis 2016, Charles Doyen dirige le projet Pondera Online, qui vise à rassembler et étudier les poids antiques et médiévaux du bassin méditerranéen. La base de données développée dans le cadre de ce projet compte actuellement quelque 12.000 poids grecs, romains, byzantins et islamiques. L’objectif est de rassembler la majeure partie de la documentation disponible (de l’ordre de 30.000 objets), de la décrire au moyen de champs complexes et uniformisés (dénomination, lieu d’origine, lieu de provenance, lieu de conservation, datation, description archéologique, analyse métrologique, bibliographie, photographie, etc.) et de susciter une dynamique de recherche internationale. Une trentaine de chercheurs collaborent au projet (dont trois doctorants à l’UCLouvain). Ce projet est financé par un Mandat d’impulsion scientifique (MIS) et un Crédit de recherches (CDR) octroyés par le F.R.S.-FNRS de 2016 à 2019. 

En tant que Président de la section d’études grecques, latines et orientales (GLOR) de l’UCLouvain, Charles Doyen est par ailleurs le commissaire de l’exposition singulière " Un humanisme à réinventer : 500 ans d’études classiques à Louvain (1518–2018) ", qui se tient au Musée L jusqu’au 23 décembre 2018.

Le Collège des Trois Langues, institut de recherche et d’enseignement dédié à l’étude scientifique des trois " langues sacrées " (grec, latin et hébreu), fut officiellement inauguré à Louvain, le 14 septembre 1518. Fondé l’année précédente grâce à la fortune léguée par le mécène Jérôme de Busleyden et bénéficiant de l’appui actif d’Érasme, le Collège des Trois Langues symbolise à lui seul le renouvellement intellectuel qui marqua le début de la Renaissance dans nos régions. Très vite, il devint un pôle de développement majeur des recherches humanistes en Europe. Son rayonnement fut tel que, sous le règne de François Ier, le Collège des Trois Langues inspira la création à Paris du " Collège Royal " (1530), l’actuel Collège de France. La célébration du 500e anniversaire de l’inauguration du Collège des Trois Langues, qui coïncide précisément avec les nouveaux défis auxquels sont confrontées les lettres classiques dans les cursus scolaires et universitaires, invite à repenser la place et le rôle que doivent jouer la culture en général, et les cultures anciennes en particulier, au cœur de nos sociétés contemporaines.

Valérie Flohimont

Valérie Flohimont est professeur à l’Université de Namur et directrice du centre interdisciplinaires Vulnérabilités et Sociétés

Elle est psychothérapeute certifiée en thérapie brève stratégique et collabore à ce titre à Virages, centre de recherche, de consultation et de formation systémiques et stratégiques. Valérie Flohimont est également docteur en droit de la KU Leuven (Instituut voor Sociaal Recht), spécialisée en droit social et bien-être au travail. Elle enseigne notamment le droit social à l'UNamur ainsi qu'à l'Ecole Royale Militaire.

Elle est formée à l’ennéagramme et au coaching systémique (HP Enneagramm Institute) ainsi qu’à la médiation des conflits.

Valérie Flohimont mène des recherches dans des domaines tels que le bien-être au travail, les risques psychosociaux, la prise en charge des patients, la responsabilité sociétale des entreprises ainsi qu'en matière de sécurité sociale (pensions légales, allocations familiales, soins de santé, incapacité et invalidité, etc.). Ses recherches sont interdisciplinaires et allient généralement les aspects psychiques, juridiques, médicaux et relationnels.

Elle collabore aussi avec diverses institutions nationales et internationales dans ses domaines d'expertise.

Valérie mène notamment le projet PROGRESS (PrRocessus de construction d'Outils pour les GRoupes et Entreprises Sans Souffrance). Cette étude vise à montrer comment l’utilisation du protocole d’intervention systémique et stratégique en entreprise peut prévenir ou gérer les situations d’exposition aux risques psychosociaux, tout en faisant le lien avec responsabilité sociétale des entreprises et les obligations légales en matière de bien-être au travail.

Psychothérapeute à Grez-Doiceau, Valérie Flohimont accompagne les adultes et jeunes adultes pour tout type de problématique. À la faveur de son expérience, elle a développé certaines spécialités : notamment, le suivi des personnes concernées par la souffrance au travail, celui des patients sous traitements médicaux lourds ou encore l’accompagnement  des " surdoués " (hauts potentiels).

Bruno Frédérich

Bruno Frédérich est Maître de Conférences au Département de Biologie, Écologie et Évolution de l’Université de Liège. Licencié en Zoologie de l’Université de Liège depuis 2001, il a réalisé son mémoire de fin d’études dans le Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle et Evolutive de l’ULiège dirigé à l’époque par le Professeur Pierre Vandewalle. Son mémoire portait sur la morphologie céphalique d’un groupe de poissons coralliens, les poissons demoiselles. 

Bruno Frédérich a ensuite souhaité acquérir de nouvelles compétences et s’orienter vers des projets environnementaux. Il a alors obtenu un Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) à Arlon en Gestion et traitement des eaux. Il se voit ensuite proposer un poste d’assistant dans le Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle et Evolutive en vue de la réalisation d’un doctorat, qu’il a défendu en 2009. Son étude était axée sur les transformations morphologiques au cours de la croissance des demoiselles, lors de leur retour vers les récifs coralliens.

Après sa thèse, il a réalisé plusieurs post-doctorats, dont un financé par le F.R.S.-FNRS, pendant lesquels il s’est focalisé sur l’étude des variations morphologiques au cours de l’évolution de plusieurs groupes de poissons marins.

Dans ce contexte, Bruno Frederich  a rejoint, pendant un peu plus d’un an, à Los Angeles (University of California, UCLA) le laboratoire du Professeur Michael Alfaro, spécialiste en phylogénie et expert dans le développement de modèles statistiques permettant d’étudier les mécanismes de l’évolution.

Fort de son expérience et de ses expertises en morphologie évolutive, il a récemment (mars 2018) été recruté au Département de Biologie, Ecologie et Evolution de l’ULiège. Les recherches menées par Bruno Frederich et son équipe visent à comprendre les facteurs gouvernant la biodiversité dans l’espace et dans le temps.

Pour lire l'article "Les poissons-clowns se zèbrent de la tête à la queue" cliquez ici :

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK