Les dossiers d'Ecomatin : les inquiétudes de Credendo

L'année se termine, c'est l'heure des bilans. Et pour Credendo, l'ancien Office National du Ducroire, on peut dire que 2014 n'a pas été de tout repos. Et 2015 s'annonce dans la même veine. Et pécisons d'abord que Credendo Group est l'assureur-crédit public de Belgique. Il est chargé de promouvoir le commerce international, en soutenant nos entreprises sur les marchés à l'exportation. Concrètement, il leur fournit des analyses pointues sur les risques qu'elle courent à l'étranger : risques commerciaux de ne pas être payées ou de ne pas être livrées, et risques politiques de voire leur actifs confisqués, par exemple. Credendo compte 450 experts dans le monde, dont 280 en Belgique, et ils ont vu plusieurs signaux passer à l'orange ces dernières années, c'est ce que dit le deputy CEO du groupe, Nabil Jijakli.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK