Les Busy Bags, une heureuse alternative aux jeux électroniques !

Julie Drossaert tient un blog, Les astuces de Julie.

Dans Tendances Prem1ère, elle nous explique aujourd'hui les Busy Bags, ces pochettes comprenant de petits jeux occupationnels de 2 min à 10 min, à emporter partout avec soi pour occuper nos petits. Le concept vient des Etats-Unis et du Canada. Ce sont des petites unités pédagogiques, souvent inspirées de la pédagogie Montessori où l'objectif est l'expérimentation et la manipulation, destinées à acquérir de nouvelles compétences d'apprentissage.

Si on est plutôt tendance zéro déchet, on peut utiliser la récup pour fabriquer les jeux et les pochettes. Julie crée ses sacs à partir de T-shirts !

Elle accroche les sacs au radiateur de la chambre des enfants pour qu'ils soient à leur portée. On peut également placer une tringle de cuisine avec des crochets sur les murs de la chambre de l'enfant. 

La disposition des jeux est importante car plus ils sont visibles et accessibles, plus l'enfant aura tendance à les prendre pour y jouer.

Plusieurs jeux sont envisageables, par exemple, des puzzles, des jeux de mémoire (type jeux de Kim)... en petits formats pour pouvoir les emmener en voiture, au restaurant... Les Busy Bags sont d'une richesse infinie et si vous faites des recherches sur internet, vous trouverez une multitude de jeux à imprimer et à réaliser vous-même. Un exemple avec le blog Les astuces de Julie ou encore le site We simply enjoy.


Avantage certain : on crée du lien, d'abord en fabriquant les jeux avec les enfants et ensuite en y jouant avec eux. Et on est bien loin des jeux électroniques abrutissants !

Deux mots sur la pédagogie Montessori

" L’éducation comme une aide à la vie "

L’essentiel dans l’éducation, c’est le développement de l’être humain dans toutes les dimensions : physique, sociale et spirituelle.
Chaque enfant quel qu’il soit poursuit au milieu des autres, avec les autres son propre développement par sa propre activité suivant les lois intérieures de croissance.
Maria Montessori a proposé une pédagogie tenant compte des besoins des enfants à chaque stade de la croissance humaine.
 

"Se substituer à l’enfant dans l’accomplissement de ses actions formatrices, avec la louable intention de l’aider, n’est pas ce dont il a besoin. Cette substitution, au lieu d’être une aide, est au contraire une entrave au développement de l’enfant. On doit lui permettre d’agir librement, de sa propre initiative, dans un environnement qui a été prévu pour répondre à ses besoins.

Nous devons cependant être très nets sur le sens de cette liberté. Liberté ne veut pas dire être libre de faire tout ce qu’on veut : cela signifie plutôt être capable de satisfaire ses besoins vitaux sans dépendre de l’aide directe d’autrui."

Maria Montessori

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK