Le top 5 des séries 2019 d'Himad Messoudi

C’est bientôt la fin de l’année, l’heure des bilans. Himad Messoudi vous a préparé son top 5 des séries pour l’année 2019. L’occasion de piocher des bonnes idées de série pour se mettre sous la couette durant les vacances.

1. Ex-aequo : Watchmen & When they see us

When they us, disponible sur Netflix, a été la série de l’été. Elle raconte l’histoire des cinq de Central Park, 4 Afro-Américains et un latino accusés et condamnés pour un viol qu’ils n’ont pas commis. On suit les interrogatoires violents, le procès scandaleux, leur emprisonnement, puis leur sortie de prison et leur combat pour la vérité. On est aux côtés des familles, au plus près de la douleur de ces jeunes, injustement enfermés. Et nous, spectateur, on se pose la question : pourquoi ? Pourquoi Donald Trump va-t-il sur un plateau de télé en 1989 et demande le rétablissement de la peine de mort pour ces 5 garçons.

 Et la réponse, elle vient, d’une certaine façon, de Watchmen, à voir sur BeTV. Je vous en avais parlé avant sa diffusion. C’est une suite du comics légendaire d’Alan Moore et Dave Gibbons. Et là où la BD se focalisait sur la menace nucléaire, menace bien réelle à la sortie du comics au milieu des années 80, Watchmen-la-série, s’intéresse à l’enjeu racial en mettant en scène un groupe de suprémacistes blancs d’un côté. Et puis, de l’autre, il y a certains personnages afro-américains qui se transmettent, de génération en génération, des traumatismes, évidemment liés au racisme, à la ségrégation.

Et in fine, les cinq de Central Park, sont aussi les victimes du Black Wall Street, ce massacre d’Afro-Américains en 1921 à Tusla, une histoire vraie utilisée comme point de départ dans le premier épisode de la série Watchmen. S’il ne fallait qu’en garder une, cette année, ça serait Watchmen. J’ai vu cette nuit le dernier épisode, et c’est un chef-d’œuvre absolu. C’est préférable d’avoir lu les comics pour apprécier encore plus la série, mais allez-y sans le moindre doute. Le début peut être déroutant mais le chemin en vaut la chandelle. Watchmen est MA série de l’année.

2. Fleabag

La série Prime vidéo n’aura pas de saison 3, et ce n’est pas très grave tellement Phoebe Waller-Bridge est arrivé à un tel niveau de perfection avec cette saison 2 de Fleabag. Fleabag, c’est une jeune femme habitant Londres. On la suit dans ses tribulations amoureuses, amicales, sexuelles, familiales, professionnelles avec son bar qu’elle tient tant bien que mal.

La série a beau avoir cartonné aux Emmy Awards dans la catégorie comédie, c’est surtout la charge dramatique qu’on retient. Fleabag ne va pas bien et même si elle nous fait rire, la force de la série réside dans la représentation sans fard du quotidien d’une jeune femme seule, déboussolée mais au final formidablement résiliente. Rajoutez également le prêtre le plus sexy de l’histoire de la télé, et vous avez un petit bijou. 

3. Tchernobyl & Unbelievable

Deux séries qui n’ont pas grand-chose à voir, à première vue.

Tchernobyl, sur HBO et BeTV, raconte la catastrophe nucléaire d’avril 1986.

Unbelievable sur Netflix, c’est une enquête policière concernant une série de viols aux Etats-Unis.

Ce sont deux histoires vraies. Elles n’ont rien à voir, c’est vrai. La période, l’atmosphère, les acteurs, la musique, rien ne colle. Mais elles ont un point commun, outre qu’elles soient d’excellente qualité : Tcherbnoyl et Unbelievable nous montrent à quel point le médium télé peut être d’une puissance incomparable lorsqu’il s’agit de raconter le réel. Dans Tchernobyl, on est dans la centrale quand ça se passe, on est au kominterm où les mensonges se créent, on est dans les hôpitaux avec les pompiers attaqués par la radioactivité.

Dans Unbelievable, la volonté est la même : nous montrer de façon crue ce que peut vivre la victime d’un viol, la difficulté d’enquêter, le temps que ça prend, la volonté plus ou moins présente sur les enquêteurs ou ici des enquêtrices, d’aller au bout. Ces deux séries ne sont pas très drôles, mais absolument indispensables.

 

4. The Crown

The Crown réussit le tour de force de changer entièrement son casting et de rester absolument passionnant. Avec le Brexit qui se confirme, vivement la saison 5 ou 6 avec les scènes entre la Reine et Boris Johnson.

 

 

5. The boys

Vraie grosse surprise que cette série The Boys, sur Prime vidéo. La série commence comme une histoire de super-héros banale, pour se transformer en un truc drôle, brutal et rafraîchissant pour le genre. Gros carton également, une saison 2 est annoncé pour 2020.