"Le remède est dans l'assiette" : manger simple et équilibré pour rester en bonne santé

Savez-vous que le citron améliore le système immunitaire, que les fraises font baisser le taux d'acide urique, que l'ail est un antibiotique naturel, que la muscade est anti-inflammatoire, qu'en consommant des pommes, un jour par semaine, on lutte contre les graisses, que la tomate est un antioxydant et qu'elle prévient les cancers, en particulier celui de la prostate, que le romarin renforce la mémoire ? Trop souvent des maladies récurrentes viennent de nos mauvaises habitudes alimentaires et comportementales. Apprenez à vous connaître ! Le docteur Michel Chast, médecin, acupuncteur, homéopathe ET gastronome compile toutes ces astuces dans son livre Le remède est dans l’assiette (Ed. Odile Jacob).

"L'individu n'est pas une succession d'organes. Il faut le prendre dans sa globalité et l'alimentation est au centre de tout ça." On ne compte plus les fois où l'on a entendu que manger sain et équilibré était très important pour notre santé. Une bonne alimentation aide au développement mais prévient aussi d'un panel de maladies. Selon le docteur Chast, il faut "savoir se prendre en charge, s'aimer, réfléchir à ce que l'on mange". Tout ça se fait en passant par une alimentation simple et réfléchie. 

Respect des saisons

Le rapport entre l'Homme et la nourriture demeure triste et terni. Les personnes font confiances à l'industrie, aux plats tout prêts et, du coup, ne réfléchissent pas à ce qu'ils mangent. Résultat : une alimentation pleine de pesticides et de colorants, qui donnent l'appétit mais le mauvais.

Michel Chast insiste aussi beaucoup sur le fait que la santé est liée à ce qu'il y a dans nos assiettes. "Les gens ont tendance à prendre des médicaments dès qu'ils sont malades sans se dire que s'ils mangent mieux, peut-être qu'ils en prendront moins."

Aussi, il est primordial de manger les aliments que nous avons à disposition. Ceci passe par le fait de manger des légumes de saison et de proximité. Des cerises en décembre ? Aucun apport nutritionnel. "La nature est très bien faite. En hiver, c'est la saison des oranges et des citrons qui sont riches en vitamines C. En été, c'est celle des melons et pastèques remplis d'eau dont le corps a besoin quand il fait chaud. Ce n'est pas parce qu'on trouve des clématites au mois de juin qu'il faut en manger."

Sans se compliquer la vie

Bien se nourrir passe aussi par l'éducation. En effet, à juste titre, qu'on enseigne aux enfants la morale et l'écologie, mais il est primordial de leur apprendre également comment manger correctement. Aussi, les parents jouent un rôle important dans l'éducation aux aliments. 

Michel Chast préconise une liste de petites astuces à suivre durant le repas : "Ne pas manger trop à table, préférer plusieurs petites quantités. Eviter l'alcool avant le repas, le consommer avec modération. Limiter les grandes quantités d’acidité. Manger calmement. Adapter son alimentation à ses goûts, sa santé et ses envies." Enfin, rien ne sert de se compliquer l'existance. Il est possible de manger de bons produits sans pour autant être un chef étoilé. Des petits gestes simples et surtout, efficaces. 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK