Le recours à des savants nazis et pro-nazis par les Américains après la Seconde Guerre Mondiale

L'UTILISATION DES SAVANTS NAZIS ET PRO-NAZIS PAR LES AMERICAINS APRES LA SECONDE GUERRE MONDIALE
L'UTILISATION DES SAVANTS NAZIS ET PRO-NAZIS PAR LES AMERICAINS APRES LA SECONDE GUERRE MONDIALE - © Tous droits réservés

Si Werhner Von BRAUN est l’archétype du savant allemand qui a permis au Reich pendant la seconde guerre mondiale de construire les fusées V1, puis V2, pour ensuite en 1969 être l’artisan de l’envoi de l’américain Neil Armstrong sur la Lune, ce ne fut évidemment pas le seul dont le savoir, voire le génie, fut “récupéré” par les USA à la fin de la guerre.

Depuis les ingénieurs qui servirent l’effort de guerre et la folie d’Hitler, jusqu’aux Nazis convaincus, ayant même participé aux pires atrocités, les USA – et bien d’autres pays, dont l’URSS – furent aussi très heureux de pouvoir employer les résultats de leurs recherches, et leur savoir, dans l’après-guerre qui annonçait un conflit imminent entre Est et Ouest, et allait déboucher sur la Guerre Froide....

 

Invité : Francis BALACE, professeur à l’Université de Liège, spécialiste de la civilisation américaine et des guerres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et aussi

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK