Le Livre de la Jungle ou comment apprendre qui on est vraiment


Nous vous emmenons dans la jungle indienne, à la rencontre de loups, de tigres, d’ours et de serpents. Soyez humbles et respectueux, car la jungle est régie par d’innombrables lois et si l’on veut survivre, on se doit de s’y conformer à la lettre… ce que n’a pas toujours fait un petit garçon, prénommé Mowgli. Adopté, étant enfant, par le clan des loups, cette histoire étrange et merveilleuse est celle de son apprentissage au milieu des autres espèces et d’un monde hostile. Un monde qui s’inspire de la vie d’un célèbre écrivain, à l’époque où l’Inde était encore une colonie anglaise…

 

 

L'histoire

Il était une fois, au milieu de la jungle indienne, un petit garçon qui vivait parmi les animaux sauvages. Il s’appelait Mowgli.

Notre histoire commence, le jour où une panthère noire prénommée Bagheerea, entendit un bruit bien singulier… un bruit que l’on n’avait jamais entendu dans cette partie reculée de la forêt. C’était un petit d’homme. Par chance, pensa Bagheera, la louve venait d’avoir une belle portée de petits louveteaux, et elle accepta d’adopter et d’élever ce petit d’homme comme les siens. Elle l’appela Mowgli, ce qui signifiait " petite grenouille " parce qu’il était venu à elle tout nu et sans défense.

Dix saisons de pluie passèrent, et le petit d’homme grandit paisiblement au sein du clan des loups. Aucun fils d’homme n’était aussi heureux mais Bagheerea et le chef de meute Akela savaient que très bientôt, Mowgli devrait retourner parmi les siens : après une longue absence, Shere Khan, le tigre mangeur d’hommes, était revenu chasser en cette partie de la jungle.

Une nuit, Akela tint conseil avec le reste des loups et il fut décidé que la panthère partirait avec Mowgli dès le lendemain pour le village le plus proche. C’est ainsi que commença le long périple qui devait ramener Mowgli chez les siens.

- Bagheera, je n’ai pas envie de rejoindre le village des hommes, se plaignit Mowgli après un longue journée de marche. Ma place est ici, dans la jungle, avec mes frères et sœurs loups.

- Nous n’avons pas le choix Mowgli, répondit la panthère, Share Khan le tigre est de retour, et il déteste les humains autant qu’il les craint. Allez, monte sur cette branche, nous allons passer la nuit en haut de cet arbre, c’est plus sûr. Il s’installa confortablement sur une branche et s’étira de tout son long, laissant échapper un bâillement.

- Pfff, je n’ai pas peur de lui ! pensa le petit d’homme en grimpant dans l’arbre… et je saurai me débrouiller seul dans la jungle !  Il s’allongea à son tour sur une branche. Tiens, qui es-tu toi ? Mowgli venait d’apercevoir au-dessus de lui un énorme python …

- Mais que voilà !!! Un petit d’homme, un déliccccccccieux petit d’homme… Je suis Kaa, le ssssssssssserpent, répondit le python. Mais dis-moi, il est tard, tu devrais dormir…dit-il encore en plantant son regard dans celui de Mowgli. Et ses yeux se mirent à tourner et à tourner… Petit à petit, les anneaux de Kaa s’étaient enroulés autour de Mowgli... Il était sur le point d’étouffer le garçon quand Bagheera se réveilla (…).

Pourquoi l'histoire de Mowgli est-elle si populaire ?


►►► A lire aussi: 7 messages cachés du Livre de la Jungle


 

Le Livre de la Jungle a été écrit par le très célèbre écrivain anglais Rudyard Kipling à la fin du 19ème siècle.

La version inspirée de Disney est en fait une adaptation de deux romans :  Le Livre de la jungle et Le Second Livre de la Jungle. Les deux livres sont une compilation de nouvelles racontant la vie sociale des animaux et les lois de la Jungle auxquelles ils sont soumis.

Ce qui est intéressant c’est que le personnage de Mowgli n’est pas l’élément central du livre... En fait, il n’apparaît que dans huit des quatorze nouvelles qui constituent les deux livres. On y retrace son arrivée, son apprentissage et - ce qu’on ne voit pas dans le dessin animé de Walt Disney - son arrivée dans le village des hommes et son départ…

Puisqu’après avoir été chassé du clan des loups, il sera aussi chassé par ses semblables qui le prennent pour un loup garou car les loups lui obéissent.

Le sentiment de ne faire partie d’aucun groupe social reflète certainement le parcours de Rudyard Kipling qui a lui-même été partagé entre deux pays. Il a été élevé en Inde, puis comme c’est la tradition chez les anglais de la colonie, il a été envoyé à l’âge de 6 ans en Angleterre de peur qu’il ne " s’indigénise ". Il se retrouve alors dans un pays à la culture totalement différente, et plus terrible encore, hébergé par une famille inconnue qui va le maltraiter.

Ainsi, en Inde, il est un anglais colonisateur, un blanc qui prend le pouvoir. En Angleterre, il ne se reconnaît pas entièrement dans la culture. Les hommes lui ressemblent, ils sont blancs, mais la culture est différente. Tout cela explique donc en partie pourquoi certains de ses ouvrages sont marqués par la quête d'identité (…)

Pour en savoir plus

►►► L'analyse du Livre de la Jungle

►►► Une apologie de la loi et de l'ordre

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK