Le journal du web de Robin Cornet

Jeb Bush fait la promotion du savoir-faire belge… Aux Etats-Unis, le républicain Jeb Bush dégaine son pistolet sur Twitter.  Celui qui est généralement considéré comme le candidat modéré, a surpris tout le monde en publiant une photo d’une arme au canon gravé de son nom : " Governor Jeb Bush ". Un revolver sorti d’un étui et un seul mot pour tout commentaire : “America”. Le frère de Georges Bush a-t-il voulu casser son image de type un peu coincé, à côté des flamboyants Donald Trump et Ted Cruz? … On ne sait pas, mais de toute façon, qu’un prétendant à la Maison blanche brandisse un flingue sur les réseaux sociaux n’étonne plus vraiment dans cette campagne qui a tendance à virer au populisme. Malgré les 372 fusillades recensées l’an dernier, dont 64 dans des écoles, il n’y a guère qu’Hillary Clinton qui défende une législation plus stricte sur les armes... " Où est votre colère, ou est votre conscience ?", a réagit hier soir le journaliste Piers Morgan, pourfendeur du lobby des armes. Il s’est fendu d’une série de tweets indignés, appuyés notamment par des portraits des enfants tués à l’école Sandy Hook.

Rapidement, on a appris que ce pistolet était belge, fabriqué par la FN…

... Oui mais dans une usine américaine. Ouf, Jeb Bush ne va pas en plus se mettre à dos les patriotes, militants du " buy american "…

Non… le pistolet a même une explication plus rationnelle qu’un coup de sang du gouverneur qui aurait tweeté plus vite que son ombre. Hier matin, il était en fait, en visite dans cette usine de la FN, à Columbia, en Caroline du Sud… état où se déroulera samedi la prochaine primaire. Et ce pistolet gravé de son nom est donc un cadeau qu’il a reçu. La photo a été largement moquée et détournée par les internautes. Le site Mashable, par exemple, a photoshopé l’inscription sur le canon. Au lieu de Jeb Bush, c'est devenu " please clap "... s'il vous plait applaudissez.... référence à ce moment de solitude d’anthologie, vécu par Jeb Bush dans le New Hampshire, quand il en a été réduit à quémander des applaudissements de ses supporters.
Avant l’arrivée des réseaux sociaux, ce genre de moment serait passer complètement inaperçu... aujourd'hui, ça tourne en boucle pendant des jours... et c'est évidemment désastreux en terme d’image. Notez encore que le site internet JebBush.com renvoie pour une mystérieuse raison vers le site DonaldTrump.com

La VRT a offert sur YouTube un aperçu de ce que pourrait être le Journal télévisé de demain

A l’avenir les téléspectateurs seront peut-être littéralement immergés dans les reportages et sur les plateau télé… ils pourront se tourner et regarder ce que la présentatrice du JT voit en face d’elle…. Tout cela grâce à des caméras qui filment à 360°. C’est la technologie expérimentée par nos collègues flamands, dans cette vidéo…

il s’agit d’une simple vidéo publiée sur YouTube, mais si vous la regarder à travers des lunettes - un casque - à réalité virtuelle… et bien vous pouvez changer d’angle de vue rien qu’en tournant la tête… Et dans cet essai du JT en immersion, on voit effectivement l’envers du décors, en tournant le regard… on a le sentiment de plonger dans le studio ou d’être à côté de ce journaliste qui intervient depuis la commission européenne… C’est assez difficile de se rendre compte de ce que ça donne quand on regarde la même vidéo sur un ordinateur, mais l’effet n’est pas le même. Par contre l’effet est déjà assez bluffant sur un smartphone. Je vous conseille de faire l’essai, d’aller par exemple sur Facebook, tapez 360°,

et vous que sur Facebook ??? , il y a déjà plein de reportages en réalité virtuelle tournés de façon expérimentale par des grands médias anglo-saxons. Vous pouvez, par exemple marcher dans la jungle de Calais avec une journaliste de Sky News, jeter un regard partout, entrer dans les tentes, c’est vous qui commandez l’angle de vue, juste en bougeant votre smartphone… Vous pouvez tourner en rond sur Time Square enneigé, avec ABC, sur une plage du Vanuatu avec la BBC, vous pouvez aussi vous immerger dans la foule massée au hadj, le pèlerinage de La Mecque, dans une vidéo de 8 minutes publiée en septembre par Al Jazeera… Le procédé est également de plus en plus utilisé en publicité, en particulier pour des campagne qui espèrent devenir virale sur Facebook.
 

Robin CORNET

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK