Le Game Learning : pourquoi ne pas se former en s'amusant?

La formation en ligne, par le jeu !
La formation en ligne, par le jeu ! - © Gamelearn

Le Game Learning, c'est une nouvelle façon d’apprendre et de se former, en ligne. Il mêle jeux et apprentissage des compétences et se répand de plus en plus dans les milieux des entreprises. 

Jean-Olivier Collinet, de Jobyourself, a constaté que la formation en entreprise, obligatoire en principe deux jours par an, est bien souvent négligée, sauf au moment où l'employé manifeste son intention de partir et qu'il faut essayer de le retenir. 

Les grandes entreprises sont mieux outillées pour monter des programmes de formation mais les plus petites structures estiment que la mise sur pied de formations est un vrai cauchemar administratif, que le coût est élevé, non seulement par le salaire du formateur mais aussi par le temps que passe l'employé en formation, sans compter les problèmes et frais de mobilité pour s'y rendre.

Une des solutions pour pallier ce manque est sans doute la formation à distance ou la formation en ligne, également appelée e-learning, qui est en pleine expansion. L’e-learning devrait d'ailleurs représenter 30% du marché mondial de l’éducation en 2023. Le game learning en est l'une des facettes.

Gamelearn est une société spécialisée dans le Game Based Learning, qui propose des formats basés sur des simulateurs de jeux, pour former le personnel en entreprise. Face à la demande grandissante, de nouveaux jeux sortent tous les ans.


Des avantages évidents

Cette formule d'apprentissage permet une grande flexibilité, en termes de support, de lieu, de timing : on peut la suivre sur une tablette, un ordinateur, un téléphone mobile... n'importe où, avec la 4G, et n'importe quand, explique Frédéric Dufour, de Gamelearn.

Contrairement à l'e-learning, qui permet d'apprendre en ligne un métier mais pas de pratiquer, le game learning permet de se former sur les soft skills, ces compétences qui doivent s'entraîner, qui nécessitent une pratique. Et c'est important, parce que les soft skills sont ce qui fait la différence en entreprise, en termes de compétences et de leadership. 

Le game learning offre la possibilité de travailler sur des simulateurs, comme les pilotes le font sur un simulateur de vol. On peut par exemple apprendre de cette façon à diriger une équipe. On apprend par le jeu la culture du feedback, la communication,  la motivation d'une équipe, la négociation, la capacité d'analyse,... en tout 26 compétences soft skills qu'on peut pratiquer via le simulateur, pendant une formation de 10 heures.

De nombreux thèmes de game learning sont proposés : le leadership et la gestion d’équipes,  la négociation et la résolution de conflits, ou encore la gestion du temps et la productivité personnelle... On peut les pratiquer seuls ou en groupe, de façon collaborative.


Quel résultat ?

Le feedback des entreprises est généralement positif sur ces formations de game learning, avec des taux de finalisations supérieurs au e-learning classique, soit plus de 90% au lieu de 20%.

Certains participants à la formation n'accrochent pas, mais en général la plupart vont au bout du jeu, tout en apprenant et en vivant une expérience intéressante. Le jeu permet par exemple de se découvrir des capacités qu'on ne connaissait pas.

Le fait qu'il s'agisse d'un jeu pousse l'engagement de l'apprenant pour la formation et le motive.

Pour Jean-Olivier Collinet, il s'agit d'un bel outil complémentaire à une offre de formation globale. La nouvelle génération va être très captive à cette forme de formation, à l'inverse des personnes avec plus d'expérience, peut-être moins digital natives, qui seront plus réfractaires à cette méthode. 

Découvrez-en plus dans Tendances Première

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK