Le Bloomsbury group, un parfum de scandale dans l'Angleterre puritaine

Le Bloomsbury group, un parfum de scandale dans l'Angleterre puritaine
Le Bloomsbury group, un parfum de scandale dans l'Angleterre puritaine - © Tous droits réservés

Nous sommes en 1916, dans le Sussex en Angleterre.

C’est là, après avoir quitté Londres que Vanessa Bell et son amant, Duncan Grant, ont décidé de louer un bâtiment de ferme : Charleston Farmhouse.

L’endroit va vite se développer au point de devenir le lieu de rencontre du Bloomsbury Group, ce cercle d’artistes et d’intellectuels fréquenté, notamment, par la sœur cadette de Vanessa, l’écrivaine Virginia Woolf, et son mari Leonard , ainsi que par E. M. Forster, l’auteur du fameux " La route des Indes ".

On y croise aussi des peintres comme Roger Fry et un économiste John Maynard Keynes qui deviendra si célèbre.

Ce dernier a eu, autrefois, une longue liaison avec Duncan, l’amoureux de Vanessa dont l’ex-mari, Clive Bell, fréquente aussi les lieux.

Signalons aussi la présence, à demeure, de David Garnett, l’amant en titre de Duncan et futur époux d'Angelica, la fille qu'ont eue ensemble Vanessa et Duncan.

On s’amuse donc à Charleston et la vie de bohème que l’on y mène est proprement révolutionnaire pour cette époque corsetée et pudibonde, souvenir de l’austère ère victorienne.

Mais au-delà des amours libres, le Bloomsbury Group est avant tout le creuset d’une effervescence intellectuelle et artistique.

C’est dans ce bouillonnement que nous allons nous plonger.

Invitée : Eliane Van den Ende, historienne.

Et aussi

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK