Des smartphones du futur qui se réparent seuls

Des smartphones du futur qui se réparent seuls
Des smartphones du futur qui se réparent seuls - © Tous droits réservés

Comme tous les mois dans Week-end Première, Tom Salbeth nous présente les objets qu’il a dénichés, et qui modifieront peut-être notre quotidien dans un futur plus ou moins proche. Ce week-end, focus sur un outil fragile qu’on a tous ou presque dans notre poche, le smartphone !

Navez-vous jamais vécu la mésaventure de la fameuse chute du smartphone ? Et quand un téléphone finit par terre en tombant dune poche ou dun meuble, il a tendance à toujours tomber pile au mauvais endroit, exactement là où l’écran se raye ou se fissure. Du coup, passage obligé au magasin pour réparer la casse. Mais heureusement, tout ceci est peut-être bientôt de lhistoire ancienne.

Des nouveaux composants pourraient permettre à l’écran de se régénérer tout seul

Un écran de smartphone fissuré ou déformé pourrait bientôt retrouver son aspect initial de manière totalement autonome. En effet, la marque Motorola, à lorigine du développement de cette technologie, a déposé un brevet aux États-Unis décrivant une façade en polymère à mémoire de forme avec, en dessous, des éléments chauffants. Il suffirait donc de passer son doigt sur la zone abimée pour la réchauffer et donc permettre à la vitre de se réparer toute seule ! Mieux encore, en cas de déformation ou fissure invisible à l’œil nu, le smartphone pourra même envoyer une notification à son utilisateur pour lui signaler, ce qui vous évitera davoir une mauvaise surprise, plus tard.

Une technologie toujours au stade expérimental

Le procédé nen est pour lheure qu’à un stade expérimental. Il mettra sans doute plusieurs années encore si le brevet aboutit sur du concret pour laccueillir sur nos smartphones. Une technologie qui semble proposer des solutions contre lobsolescence programmée, dont le smartphone est un des exemples les plus concrets.

Les smartphones ont beau être de plus en plus puissants et sophistiqués, pourtant, le bon vieux Nokia 3310, même après plusieurs années dutilisation, fonctionne encore comme au premier jour. Alors quun iPhone 6 qui date dil y a plus de 2 ans peine à tenir une demi-journée sans se décharger.

Une obsolescence technique et esthétique

Tout dabord, il y a ce que lon appelle lobsolescence technique, due au fait que les composants sont justement peu réparables, avec des produits quasi indémontables et des pièces de rechange indisponibles.

Ensuite, il y a lobsolescence esthétique, ou logicielle. Les fabricants proposent régulièrement de nouvelles versions plus sophistiquées ou des mises à jour incompatibles avec les précédents modèles

Un pas vers le smartphone incassable mais aussi réparable et évolutif

La meilleure manière de lutter contre cette obsolescence programmée, cest de réparer son smartphone en cas de souci, et de le faire évoluer en fonction des innovations dans le secteur.

Vous avez peut-être déjà entendu parler du Phonebloks, du FairPhone ou de lEssential Phone. La particularité de ces appareils, cest qu’à priori, vous navez jamais besoin de les jeter. Le principe : constitués de blocs dédiés chacun à une seule tâche, vous pouvez remplacer toutes les pièces à votre guise. Un peu comme des Legos. Concrètement, la batterie, l’écran, le processeur, lappareil photo, sont des éléments dissociables. Si lappareil photo ne fonctionne plus, vous pouvez le remplacer, pas besoin de changer de smartphone. Ou encore, si un nouveau processeur plus puissant apparait sur le marché, vous pouvez nacheter que ce composant pour booster votre téléphone, sans nécessairement en acheter un nouveau.

Un marché du smartphone du futur

Hormis son aspect évolutif, le téléphone du futur permettra aussi de téléphoner en milieu hostile, sous l'eau ou sur un chantier sans craindre un décès prématuré. On peut également citer la technologie Push To Talk, calquée sur celle des Talkie-Walkie, qui permet à chaque téléphone d'émettre et de recevoir des appels là où il n'y aura jamais de réseau. On parle également de lutilisation dun smartphone comme clé de contact, pour faire démarrer nos voitures. Mais l'innovation la plus spectaculaire viendra probablement de la projection holographique. Votre banal écran en 2 dimensions pourrait un jour s'animer et prendre du relief.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK