La recette de l'été : du labneh belge et des tomates

Chaud-froid de tomates et labneh!
Chaud-froid de tomates et labneh! - © La cuisine c'est simple/ Myriam Baya

Cette semaine, déclinaison du célèbre fromage labneh "Made in Belgium" accompagné de petites tomates cerises ! Un chaud-froid qui fera merveille sur vos tables de l’été ! Recette signée Myriam Baya et inspirée par le célèbre chef Yottam Ottolenghi !

Chaud-froid de tomates cerises

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 350 g de tomates cerises de couleur
  • 1 càc. de graines de cumin
  • 1/2 càc. de sucre de canne
  • 3 gousses d’ail finement émincées
  • 3 brins de thym
  • 3 brins d’origan frais
  • 1 citron
  • 350 g de labneh (préférez la version belge produite par la laiterie www.dezuivelarij.be)
  • Sel et poivre du moulin
  • Huile d’olive

Préchauffez votre four à 200 °C. Mélangez les tomates cerises dans un saladier avec les graines de cumin, le sucre, l’ail, le thym effeuillé, l’origan, 3 longs morceaux de zeste de citron. Salez, poivrez puis arrosez d’un bon filet d’huile d’olive. Mélangez, versez dans un plat à four et enfournez pendant 15 à 20 minutes avec un petit coup de grill à la fin. Pendant la cuisson des tomates, mélangez le labneh avec le reste de zeste de citron râpé, un peu de sel et de poivre. Une fois cuites, sortez les tomates du four, étalez le fromage sur une assiette ou un plat de service puis déposez les tomates au centre avec leur jus de cuisson. Arrosez d’un filet d’huile d’olive, parsemez de quelques feuilles d’origan frais et dégustez sans attendre avec un morceau de bon pain croustillant.

Quelques mots sur le producteur de labneh belge :

David De Coster était prof d’école hôtelière à Gand, passionné de technologie alimentaire, il faisait des fromages en mode simple avec ses étudiants. Puis il a commencé à vendre des fromages à la famille, tout ça en faisant des casseroles de 5 kilos à la fois, et ça s’est emballé !

► Il s’est d’abord spécialisé dans le fromage de type halloumi, fromage chypriote délicieux cuit, puis, il s’offre un atelier, toujours plus grand et des grossistes qui appellent de partout, car ils veulent du Berloumi !

► Aujourd’hui on est à 10.300 pièces de Berloumi par semaine, et ça commence à se vendre sur Bruxelles et la Wallonie.

► La tendance “Ottolenghi” a le vent en poupe selon David, du coup il s’est mis aussi à faire du labneh particulièrement goûteux et bien égoutté, à la texture magnifique !

► David ne croit pas tellement à la notion de terroir mais plus à la notion de qualité, du lait dans ce cas il utilise des laits de chèvre et de vache avec “un lait”/”un produit”.

► Son lait de vache atteint d’ailleurs les 5% de matières grasses, signe de qualité !

► Les produits de “berloumi” ne sont pas encore très connus “côté francophone”, même si on les trouve dans les boxes E-Farmz depuis quelque temps et dans quelques Delhaize. Filons donc booster cette PME bien belge qui fait du circuit court en mode fusion, et on aime ça !

www.dezuivelarij.be

www.berloumi.be

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK