La Presque Star : Kadija Leclere, directrice de casting

La Presque Star : la nouvelle Isabelle Huppert serait-elle belge ?
La Presque Star : la nouvelle Isabelle Huppert serait-elle belge ? - © Tous droits réservés

Diplômée du conservatoire de Bruxelles, Kadija Leclere est une cinéaste d’origine marocaine qui a débarqué en Belgique à l’âge de trois ans, lors de la "la première vague d’immigration", précise-t-elle.

Pendant dix ans, Kadija donne la réplique en tant que comédienne avant de passer de l’autre côté du décor. Un peu par hasard, une directrice de casting lui a sonné en lui demandant de lui donner un coup de car elle était débordée. C’est ainsi qu'elle est  devenue directrice de casting. Elle a adoré rencontrer, auditionner les comédiens pour les conseiller aux réalisateurs.

D’Indigène aux Barons, en passant par J.-C.VDMister Nobody de Jaco Van Dormael ou encore la série Melting Pot Café, les références ne manquent pas. 

"J’ai arrêté d’être comédienne le jour où je suis devenue directrice de casting. Question de déontologie. Et j’ai envie de poursuivre ce métier-là dans les années à venir ", dit-elle.

Malgré un emploi du temps débordant conjugué avec une vie de maman, Kadija Leclere trouve le temps de réaliser. Elle signe trois courts-métrages, CamilleLa pelote de laine et Sarah (nommé dans de nombreux festivals à travers le monde et récompensé du grand prix à Dubaï).

"Raconter une histoire est ce qui me plaît le plus dans le cinéma. Qu’on soit devant ou derrière la caméra, le but est de faire passer un message. Après, la réalisation, c’est savoir faire des choix et les assumer. Mais c’est surtout l’art de bien s’entourer."

 

 

La future Isabelle Huppert

C’est quand elle avait 6 ans que Jade Boulanger a fait ses débuts dans le cinéma. Repérée par la directrice de casting Kadija Leclere, elle a été enrôlée pour L’Emprise, un téléfilm dramatique franco-belge.

Même si elle déborde de joie de vivre et ponctue la plupart de ses phrases par des éclats de rire, la jeune Hannutoise se fraye tout doucement un chemin dans le genre dramatique. "Un des réalisateurs m’a dit que c’était une petite Isabelle Huppert, souligne fièrement sa maman. Quand elle joue, elle ne doit pas se forcer; elle fait ça spontanément. Et puis, elle retient vite les dialogues."

Jade rêve de faire carrière dans le cinéma. Mais comme tous les enfants de son âge, elle ne se projette pas encore trop loin dans l’avenir. Elle sait cependant qu’elle devra, en parallèle, poursuivre des études. En attendant, Jade poursuit, entre les tournages et l’académie de théâtre, sa scolarité normale à Hannut.

Du haut de ses 9 ans, Jade Boulanger accumule déjà les rôles pour le cinéma. Elle tourne actuellement "Les Misérables" pour la BBC.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK